header-coulisses-tv          
Menu

PEP'S le nouveau programme court de TF1 sur l'école et le collège à partir du 19 août

PEP'S le nouveau programme court de TF1 sur l'école et le collège à partir du 19 août

A partir du lundi 19 août, TF1 diffusera du lundi au vendredi à 20:45 un nouveau programme court : PEP'S (Parents, élèves, profs).

Adultes, adolescents ou enfants... toutes les générations sont ou ont un jour été concernées par l’école. Un univers particulier où les relations entre parents, élèves et profs sont imbriquées pour le meilleur... mais aussi pour le pire !

Alban Etienne, producteur pour Ango Productions, évoque ce nouveau programme court qui devrait amuser toute la famille.

Après les rapports entre voisins, vous vous penchez sur l’école. Pour - quoi avoir choisi cette thématique ?
L’idée m’est venue lors de la deuxième année de maternelle de ma fille. Au bout de la première semaine, une réunion était organisée pour faire un petit bilan sur les enfants. Je ne m’étais pas encore rendu à l’école. A mon arri - vée, j’ai croisé d’autres pères qui m’ont dit sur le ton de la confidence qu’ils savaient pourquoi je venais. Je n’ai d’abord pas compris jusqu’à l’entrée de la nouvelle institutrice de ma fille... c’était une «bombe» ! En regardant l’en - semble de la classe, je me suis alors aperçu, amusé, que la grande majorité des parents présents étaient des hommes ! Un peu plus tard, l’un des pères a fait un laïus interminable en expliquant qu’il ne comprenait pas pourquoi l’école était équipée en PC alors que l’avenir était aux Mac. J’ai pensé qu’il y avait vraiment matière à rire de cet univers. En plus, ce sujet est universel puisque, mécaniquement, tout le monde est un jour passé par l’école.

Comment s’est déroulée la phase d’écriture ?
Nous avons recruté trente-huit auteurs sous la direction de deux directeurs de collection. En amont, nous leur avons demandé d’écrire quelques sketch pour vérifier s’ils étaient bien dans le ton. Une petite partie travaillait déjà sur Nos chers voisins et a souhaité participer à PeP’s . Toutes les semaines, les auteurs écrivent cinq sketchs qui sont ensuite centralisés et relus par les directeurs de collection. Concernant la thématique, nous voulions abor - der le triangle parents-élèves-profs de manière équilibrée, sans donner plus d’importance aux uns qu’aux autres. Nous ne nous sommes pas freinés et nous avons cherché à développer plusieurs personnages aux caractères très différents pour pouvoir varier et ainsi ne pas lasser le téléspectateur. Je pense que tout le monde pourra se reconnaître à un moment dans ces personnages.

Pourquoi avoir mélangé l’univers de l’école primaire et celui du collège ?
Au début, nous étions focalisés sur le collège. Mais en parlant avec les auteurs, nous avons pensé que, durant les premières années du primaire, les parents étaient vraiment partie prenante de l’univers scolaire, finalement plus qu’au col - lège. Nous nous sommes aussi dit que mettre en scène des tout-petits apporte - rait des moments plus touchants car ils rappellent directement l’enfance.

Quel est le ton de ce programme court ?
La chaîne nous a laissé une entière liberté. Nous voulions alterner humour acide, transgressif et bon enfant. Certains sketchs sont compréhensibles par tous, mêmes les plus jeunes, contrairement à d’autres destinés aux plus grands. Et nous ne voulions pas que le programme soit à charge contre les profs, bien au contraire ! Ce sont certainement les personnages les plus attachants au final.

Comment s’est effectué le choix des deux réalisateurs et des comédiens ?
Pour les réalisateurs, nous sommes assez fidèles ! Denis Thybaud a tourné le pilote de Nos chers voisins avant de passer aux épisodes de PeP’s . Quant à Stephan Kopecky, il a réalisé des épisodes de Nos chers voisins avant de faire le pilote de PeP’s . Côté comédiens, nous avons essayé d’avoir des acteurs aux personnalités un peu en phase avec celles de leurs personnages. Le casting a été mené de manière assez limpide et d’un commun accord avec la chaîne. Nous avons mis un peu plus de temps à trouver les adolescents mais nous sommes finalement très contents du résultat.

Quelles ont été vos principales préoccupations ?
La réalisation du décor nous a beaucoup interrogés car nous voulions vraiment que l’école semble réelle et bénéficie d’un travail très soigné. Nous voulions aussi offrir au public un programme différent de Nos chers voisins. Nous avons donc été très attentifs à nous renouveler.

Justement, cette précédente expérience sur les programmes courts vous a-t-elle aidés ?
Elle nous a permis d’anticiper beaucoup de choses que nous avions plutôt subies sur Nos chers voisins ! Préparation, mécanique de livraison des textes, mise en place de pôles d’écriture, tournage, post-production... Nous avons énormément appris sur Nos chers voisins. Par exemple, nous avons tourné simultanément sur deux plateaux. Avec l’expérience, tout est beaucoup plus limpide dans l’organisation. Nous avons pris beaucoup de plaisir à développer ce programme court avec Sébastien Pavard qui le produit avec moi. Et lorsque nous allons sur le tournage, nous sentons que l’équipe s’amuse beaucoup elle aussi. Cette bonne ambiance est forcément positive pour le programme !

article-peps-01

-pubs-

Dernière modification lemardi, 30 juillet 2013 18:37
Retour en haut

Également dans l'actu des Divertissements

Invités des émissions TV

En savoir plus...

L'actu TV

Vidéos

En coulisses...

Les dossiers