header-coulisses-tv          
Menu

Vincent Cerutti nous parle de la soirée spéciale Daniel Balavoine sur TF1

Vincent Cerutti nous parle de la soirée spéciale Daniel Balavoine sur TF1

Le 14 janvier 1986, Daniel Balavoine disparaissait dans un accident d’hélicoptère au Mali, en marge du Paris-Dakar. Auteur, compositeur et interprète à succès, il demeure encore aujourd’hui l’un des artistes francophones les plus populaires, avec près de vingt millions de disques vendus. A l’occasion des trente ans de sa disparition, la chaîne lui consacre une émission spéciale, en direct du Zénith de Paris, présentée par Vincent Cerutti.

Comment est né ce projet ?

TF1 a prévu de me confier la présentation de plusieurs primes événementiels au cours de la saison. Stars 80 en direct du Stade de France entre autres et je poursuis aujourd’hui l’aventure avec Génération Balavoine, 30 ans déjà . Cette année, nous célébrons hélas l’anniversaire de la disparition de Daniel Balavoine. Nous souhaitions lui rendre hommage lors d’une soirée de fête, devant quelque 6 000 personnes, dans un Zénith archi comble. Je suis très heureux de retrouver cette salle où j’ai eu le plaisir de présenter la tournée de Danse avec les stars à plusieurs reprises. Je connais la scène et les coulisses par cœur. Je suis très fier et heureux de porter ce programme. Au cours de ma carrière, j’ai interviewé beaucoup de personnalités mais il est évident que j’aurais adoré poser des centaines de questions à Daniel. Dans Génération Balavoine, 30 ans déjà nous trouverons des réponses à nos questions sur cet artiste formidable !

Comment va s’orchestrer cette soirée événementielle ?

Lors de tous les grands événements, la chaîne et ses équipes se mobilisent en offrant aux téléspectateurs de magnifiques soirées en live. Celle-ci en est une et il est important qu’elle soit diffusée en direct ! Ce programme sera jumelé avec la sortie d’un album hommage avec des reprises interprétées par de grands artistes. Sur scène, nous retrouverons Zaz, Nolwenn Leroy, Marina Kaye, Florent Pagny, Shy’m, Jenifer, Emmanuel Moire, Damien Lauretta, Vianney, Lilian Renaud et Soprano, pour ne citer qu’eux. La génération Balavoine est venue rendre hommage à cet immense artiste en reprenant ses plus grands succès en solo, duo et trio. D’autres invités surprises s’inviteront également sur la scène du Zénith... Je vous dirai. Par ailleurs, de nombreuses images nous permettront de découvrir ou redécouvrir le parcours de Daniel Balavoine, du début de sa carrière au succès, jusqu’à sa terrible disparition le 14 janvier 1986. Il était alors numéro 1 en France. Ce fut un choc terrible pour tout le monde.

Quelle image gardez-vous de lui ?

Voilà vingt ans que je fais de la radio en parallèle de la télévision et j’ai toujours eu, dans toutes les radios où je suis allé, Daniel Balavoine dans les oreilles. C’est assez bluffant ! Daniel était passionnant. Fan d’histoire et passionné d’actualité il était brillant, révolté, connu pour son franc parler… Il avait une voix incomparable, comme Polnareff ou Grégory Lemarchal. C’est le grand frère que l’on aurait tous aimé avoir. Il inspirait confiance. Il avait un tempérament de feu, des idées très arrêtées et il était extrêmement généreux. Son combat humanitaire en faveur de l’Afrique en est un exemple. Il était également farouchement opposé à la guerre et à la fin des années 60, son frère, Yves, était parti au front. Les moyens de communication n’étaient pas ceux d’aujourd’hui et il était rivé devant les dépêches AFP à attendre, en vain, des nouvelles. Traumatisé, il redoutait que son frère ne rentre pas. Je me demande souvent ce qu’il dirait aujourd’hui tout haut pour alerter l’opinion publique. Certainement la même chose, mais encore plus fort !

Vous êtes habitué aux grands directs. Est-ce votre exercice favori ?

Absolument ! J’ai toujours travaillé en direct. Si TF1 m’a accordé sa confiance il y a 7 ans, c’est aussi parce que j’étais capable de travailler sans filet et sans prompteur. Le direct ne me fait pas peur. Au contraire, il me stimule et me permet de me dépasser car il offre des sensations incomparables par son impact immédiat. On le voit sur scène dans les yeux du public. Devant 6 000 personnes, je n’ai qu’une envie : proposer un spectacle le plus vif et le meilleur possible, naturellement.

Voir également :

generation-balavoine-30-ans-dejaTF1 rend hommage à Daniel Balavoine en direct du Zénith de Paris samedi 9 janvier 2016

Dernière modification lesamedi, 26 décembre 2015 11:39
Retour en haut

Également dans l'actu des Divertissements

Dernières vidéos

Invités des émissions TV

23 juin 2017 - 18:43 | Magazines

Sommaire de “Stade 2” qui reçoit Bernard Laporte dimanche 25 juin sur France 2

Sommaire de “Stade 2” qui reçoit Bernard Laporte dimanche 25 juin sur France 2

Dimanche 25 juin à 17:30, Céline GERAUD vous donne rendez-vous en direct sur France 2 pour suivre un nouveau numéro du magazine sportif “Sta...

23 juin 2017 - 18:25 | Infos

Tony Estanguet & Oliver Stone invités des JT de France 2 ce week-end

Tony Estanguet & Oliver Stone invités des JT de France 2 ce week-end

Voici les invités qui se succèderont ce week-end (du 23 au 25 juin) dans les différentes éditions des JT de France 2 présentées cette semain...

23 juin 2017 - 18:18 | Magazines

“Salut les terriens !” samedi 24 juin : les invités reçus par Thierry Ardisson sur C8

“Salut les terriens !” samedi 24 juin : les invités reçus par Thierry Ardisson sur C8

Samedi 24 juin à 19:00, Thierry ARDISSON vous proposera de suivre sur C8 un nouveau numéro de son émission “Salut les terriens !”. Voici les...

En savoir plus...

L'actu TV

Vidéos

En coulisses...

Les dossiers