header-coulisses-tv          
Menu

“Fais-moi une place” : Alessandra Sublet nous parle de son voyage au Mexique avec Arielle Dombasle

“Fais-moi une place” : Alessandra Sublet nous parle de son voyage au Mexique avec Arielle Dombasle

Après la Sicile avec Carole Bouquet, puis l’Irlande avec Pierre Perret, Alessandra Sublet est l’invitée d’Arielle Dombasle dimanche 9 mars à 20:35 sur France 5 pour son voyage de retour dans le pays qui l’a vue grandir : le Mexique.

Entretien avec Alessandra Sublet :

Quelle sensation conservez-vous de ce voyage ?
Alessandra Sublet :
Le tournage n’a duré que trois jours, avec un timing serré, mais cela a été une bulle magique. J’ai découvert un pays que je ne connaissais pas, et j’ai surtout découvert Arielle Dombasle.

Quels lieux avez-vous visités ?
A. B. :
Nous sommes allées ensemble à Valle de Bravo, le village où elle a grandi, à deux heures de Mexico. Nous avons passé deux jours dans sa maison d’enfance, qui lui appartient toujours ainsi qu’à son frère. Arielle n’y était pas retournée depuis vingt-cinq ans ! L’espagnol est sa langue natale. Elle a vécu au Mexique jusqu’à l’âge de 18 ans et elle est là-bas chez elle plus qu’à Paris ou à New York, où elle est née. A chaque fois qu’elle revient, elle se rend compte à quel point elle est mexicaine avant d’être française. Lors de la dernière journée à Mexico, où Arielle a été ma guide, nous avons visité l’église où elle allait plus jeune et le marché flottant de Xochimilco. Comme elle est imprégnée de culture mexicaine, elle se fait une place partout ! Là-bas, loin de son image de femme sophistiquée, elle se fond dans la masse.

Avez-vous découvert des facettes de sa personnalité ?
A. B. :
C’est une personne généreuse et extrêmement attachante. C’est aussi une des femmes les plus fortes que j’ai rencontrées. Elle a vécu des moments éprouvants, car elle marchait sur les traces de son enfance et s’est retrouvée dans un village fantôme où ceux qu’elle a connus ne sont plus. Au début, elle a essayé de garder son self-control, puis, au fur et à mesure, elle s’est livrée. Mais elle fait partie de ces personnes qui avancent et ne regardent pas le passé avec nostalgie. On a terminé l’émission avec de la lucha libre ! Elle assistait plus jeune à des matchs de ce catch mexicain. Grâce à Fais-moi une place, je suis convaincue que les téléspectateurs auront une image très différente d’elle.

Propos recueillis par Anne-Laure Fournier, France 5

 

 

Dernière modification lemercredi, 19 février 2014 15:58
Retour en haut

Également dans l'actu des Documentaires

17 janvier 2017 - 19:02 | Documentaires

“À l'état sauvage” : M. Pokora dans les pas de Mike Horn au Sri Lanka le 6 février sur M6

“À l'état sauvage” : M. Pokora dans les pas de Mike Horn au Sri Lanka le 6 février sur M6

Lundi 6 février à 21:00 sur M6, M. Pokora sera dans pas de Mike Horn pour la deuxième expédition de “À l'état sauvage” qui se déroulera au S...

16 janvier 2017 - 18:58 | Documentaires

Doc inédit : “Marine Le Pen, la dernière marche ?”, ce soir sur France 3

Doc inédit : “Marine Le Pen, la dernière marche ?”, ce soir sur France 3

Dans “Marine Le Pen, la dernière marche ?”, diffusé ce lundi 16 janvier à 20:55 sur France 3, Emmanuel Blanchard et Grégoire Kauffmann dress...

24 décembre 2016 - 12:29 | Documentaires

Soirée spéciale Dalida sur France 3 vendredi 13 janvier à 20:55

Soirée spéciale Dalida sur France 3 vendredi 13 janvier à 20:55

À l’occasion de la sortie au cinéma du film “Dalida”, de Lisa Azuelos, France 3 diffuse deux documentaires : “Dalida, la discographie”,...

Invités des émissions TV

En savoir plus...

L'actu TV

Vidéos

En coulisses...

Les dossiers