header-coulisses-tv          
Menu
header-koh-lanta-2016

Interview : Denis Brogniart nous parle du retour de “Koh-Lanta” à partir du 24 avril sur TF1

Interview : Denis Brogniart nous parle du retour de “Koh-Lanta” à partir du 24 avril sur TF1
Aux commandes de “Koh-Lanta Johor”, à partir du 24 avril sur TF1, Denis Brogniart se réjouit de cette édition qui met en scène des aventuriers anonymes. Révélations sur cette saison très attendue...
Quel plaisir prenez-vous à animer un tel programme ?

Je présente toujours cette émission avec beaucoup de fierté car elle correspond parfaitement à mes valeurs et à mes goûts : j’aime l’aventure, la compétition et le voyage. A chaque nouvelle saison, je vis une expérience différente et complémentaire des précédentes. Avec un casting de concurrents aux personnalités très fortes et aux motivations différentes, cette émission m’a permis de vivre quarante jours très excitants. Ils ne perdent pas de vue leur objectif commun : obtenir le titre suprême du meilleur aventurier de Koh-Lanta Johor.

Connaissez-vous les participants avant de débuter le tournage ?

Non, mais je participe au casting final. Ainsi, j’en sais plus sur les compétiteurs et j’obtiens des informations capitales qui me permettent de rebondir lors des émissions et de comprendre leurs réactions. De plus, tout au long du tournage, je travaille en étroite collaboration avec la réalisatrice qui me donne des renseignements complémentaires.

Hors caméra, quelles relations entretenez-vous avec les aventuriers ?

Je limite le relationnel avec les concurrents à ce que les téléspectateurs voient à l’antenne. Je mets un point d’honneur à maintenir cette distance avec eux afin d’assurer mon impartialité et mon rôle d’arbitre. Le premier jour, j’accueille les compétiteurs sur la plage, je leur donne quelques explications sur le déroulé de l’aventure et les règles de sécurité élémentaires à respecter. Ensuite, je me présente succinctement, je leur serre la main chacun leur tour. D’ailleurs, ce moment les déstabilise souvent car je les appelle déjà par leur prénom. Ce rendez-vous est l’occasion pour moi de les encourager à vivre leur rêve jusqu’au bout pour ne rien regretter. Je traite tous les participants rigoureusement de la même façon ; homme ou femme, jeunes ou moins jeunes et quelle que soit leur motivation de départ. Je déteste l’injustice, notamment dans le monde du sport et du dépassement de soi. Même si j’ai été touché par certaines histoires personnelles, je n’ai aucun favori.

Quand l’émotion est au rendez-vous, comment parvenez-vous à rester impartial ?

A chaque fois, Koh-Lanta me procure de vives émotions ! Je vis des moments très forts, lors des conseils par exemple, où les concurrents se confient. Il m’arrive d’avoir la larme à l’œil lorsqu’un aventurier téléphone à ses proches suite à une récompense. Je suis certes impartial mais pas insensible !

L’état d’esprit des aventuriers a-t-il changé par rapport aux premières éditions ?

Toujours aussi déterminés, les participants se préparent à vivre cette expérience, certains s’entraînent même depuis quelques années et me bluffent complètement lors des épreuves. Heureusement, Koh-Lanta réserve toujours de nombreuses surprises aux compétiteurs, et donc de fait aux téléspectateurs, grâce à de nouveaux jeux, et même à de nouvelles règles ! Ainsi, même les plus aguerris pourront se retrouver déstabilisés dans leurs certitudes...

La Malaisie a été le théâtre de plusieurs «Koh- Lanta»...

Cette destination offre de nombreux paysages à explorer et elle est propice à l’aventure. On pense souvent qu’avec des plages immenses, du soleil et de superbes ondulations de sable, les expériences sont plus faciles à vivre... Mais en zone tropicale, les pluies diluviennes, l’humidité avec son lot de moustiques et autres insectes complexifient le jeu !

Et vous, quel est votre paquetage ?

En raison des fortes chaleurs, j’accorde une importance particulière à la préparation de mes valises. J’apporte trois exemplaires de chaque tenue, sept ou huit paires de baskets à cause de la boue, tout mon matériel de sport pour entretenir ma forme et surtout de l’écran total ! J’ai donc transporté deux énormes sacs, soit près de 80 kg de bagages.

« Koh-Lanta Johor » surprendra-t-il encore les téléspectateurs ?

Oui, trois fois oui ! Les aventuriers les plus forts au début ne seront pas forcément les plus résistants, les plus fragiles se révéleront de formidables aventuriers par leur capacité à repousser les limites. Impossible d’émettre des pronostics, je me suis moi-même posé des questions jusqu’au dernier jour. Redoutables, ces concurrents promettent une saison intense, empreinte d’originalité.

Retour en haut

Également dans l'actu de l'émission

L'actu TV

Vidéos

En coulisses...

Les dossiers