header-coulisses-tv          
Menu

Rayane Bensetti parle de son rôle dans “Coup de foudre à Jaipur” le 19 octobre sur TF1 (vidéo)

Rayane Bensetti parle de son rôle dans “Coup de foudre à Jaipur” le 19 octobre sur TF1 (vidéo)

Dans “Coup de foudre à Jaipur”, mercredi 19 octobre à 20:55 sur TF1, Rayane Bensetti interprète Ravi, un Franco-Indien séduisant et séducteur qui cumule plusieurs boulots. Un jeune homme aux apparences trompeuses...

Qu’est-ce qui vous a séduit lorsqu’on vous a proposé ce projet ?

J’ai apprécié que l’histoire se passe en Inde mais aussi les retrouvailles avec le réalisateur Arnauld Mercadier et Lucie Lucas, avec lesquels je collabore déjà dans Clem. A la lecture du scénario, j’ai été emballé par le rôle de Ravi qui me changeait de mes personnages précédents. Je me glissais dans la peau d’un homme exerçant deux métiers et ayant une vie bien remplie. C’est un peu la première fois que je ne joue pas un vrai cancre !

Comment le décririez-vous ?

Mi-français, mi-indien, Ravi est parti vivre en Inde pour rendre service à son père, malheureusement décédé peu de temps après son arrivée. Il s’attendait à ce que sa vie professionnelle soit plus simple qu’à Paris et espérait oublier son amour de jeunesse en s’éloignant. Ravi laisse transparaitre un côté dragueur mais c’est plus une protection pour ne plus retomber amoureux que sa véritable nature.

Quel est son sentiment lors de sa première rencontre avec Anne ?

C’est tout à fait le genre de fille qu’il déteste ! Il la trouve prétentieuse. Elle représente la caricature de la petite bourgeoise parisienne maniérée qui pense tout pouvoir acheter avec de l’argent. Malgré tout, il n’aime pas la voir désespérée et accepte finalement de l’aider.

Vous retrouvez Lucie Lucas et Arnauld Mercadier. Comment s’est passée cette nouvelle collaboration ?

Nous partageons finalement peu de scènes avec Lucie sur le tournage de Clem car nos personnages n’ont pas le même âge et évoluent dans des sphères différentes. Grâce à ce nouveau projet, nous avons eu l’occasion de nous redécouvrir et tout s’est très bien passé. J’aime bien étudier le scénario et réfléchir à mon personnage avec le réalisateur. Je savais qu’il allait être très agréable de travailler avec Arnauld Mercadier. Il se montre toujours très ouvert à nos propositions. Il nous fait confiance et nous laisse libres d’improviser.
J’ai aussi fait la rencontre de Cécile Rebboah. C’est un génie ! On s’est éclaté dès les premières scènes ensemble. Elle apporte une touche d’humour différente au film et de la fraîcheur aux scènes. Même si nous ne partagions pas beaucoup de séquences, nous avons passé d’excellents moments.

Connaissiez-vous l’Inde ?

Je n’y étais jamais allé et j’avais de grandes appréhensions avant de partir. Mais, une fois sur place, j’ai beaucoup apprécié la découverte de cette culture totalement différente de la nôtre. Il m’a fallu un certain temps d’adaptation mais c’est un pays que j’ai regretté de quitter à l’issue du tournage. Je m’étais mis à vivre à l’indienne !

Comment communiquiez-vous sur le plateau ?

Seulement cinq personnes de l’équipe étaient françaises. C’est la première fois que je participais à un tournage avec autant de personnes qui parlaient anglais, une langue que je maîtrise mal et dans laquelle j’ai été contraint de progresser pour me faire comprendre. L’équipe indienne a vraiment fait en sorte que tout se passe bien. Chacun prend son métier très à cœur.

Il y a plusieurs séquences musicales dans le film…

Le scénario a été écrit après le bollywood que j’ai réalisé avec Denitsa dans Danse avec les stars. J’aime beaucoup les musiques indiennes et j’ai adoré tourner ces scènes.

Vous souvenez-vous d’une séquence en particulier ?

Chaque jour de tournage amenait son lot de surprises. Durant les premiers jours, je me suis évanoui à cause du soleil et du décalage horaire. Une autre fois, nous avons dû faire trois heures de route pour tourner en plein désert. C’était sportif ! En France, il arrive de couper parce qu’il y a un bruit de cloche ; en Inde, c’était parce qu’on entendait un paon ou qu’un singe venait de déféquer sur le réalisateur !

Rayane Bensetti tourne actuellement la septième saison de Clem et sera à l’affiche de Tamara, une comédie dont la sortie est prévue le 26 octobre prochain.

Dernière modification lemercredi, 05 octobre 2016 14:22
Retour en haut

Également dans l'actu des Fictions

Invités des émissions TV

25 avril 2017 - 19:36 | Documentaires

Soirée spéciale Jane Birkin et Serge Gainsbourg vendredi 19 mai sur France 3

Soirée spéciale Jane Birkin et Serge Gainsbourg vendredi 19 mai sur France 3

Dans le cadre d'une soirée continue consacrée au couple mythique Serge Gainsbourg et Jane Birkin, France 3 diffusera vendredi 19 mai à 20:55...

23 avril 2017 - 13:38 | Magazines

Replay “Salut les terriens !” samedi 22 avril sur C8 : les vidéos des interviews

Replay “Salut les terriens !” samedi 22 avril sur C8 : les vidéos des interviews

Samedi 22 avril, Thierry ARDISSON a présenté sur C8 un nouveau numéro de son magazine “Salut les terriens !”. Nous vous proposons de voir ou...

21 avril 2017 - 18:27 | Magazines

“Salut les terriens !” samedi 22 avril : les invités reçus par Thierry Ardisson sur C8

“Salut les terriens !” samedi 22 avril : les invités reçus par Thierry Ardisson sur C8

Samedi 22 avril à 19:00, Thierry ARDISSON vous proposera de suivre sur C8 un nouveau numéro de son magazine “Salut les terriens !”. Voici le...

En savoir plus...

L'actu TV

Vidéos

En coulisses...

Les dossiers