header-coulisses-tv          
Menu

Mylène Demongeot nous parle de son arrivée dans la série “No Limit” sur TF1

Mylène Demongeot nous parle de son arrivée dans la série “No Limit” sur TF1
A l'affiche de nombreux films à succès, de "Fantômas" à "Camping", Mylène Demongeot découvre, grâce à “No Limit” l'univers de Luc Besson. Séduite par la série, l'actrice a accepté de rejoindre le casting de la nouvelle saison. Elle incarne la mère du personnage de Vincent Elbaz et l'ex-femme de Claude, incarné par Patrick Chesnais.
Pourquoi avez-vous acceptée de jouer dans la série ?

Avec ses jeunes personnages, je trouve No Limit épatante et à la hauteur des séries américaines. Quand on m'a proposé d'interpréter la mère de Vincent Libérati, j'étais ravie. J'ai pris beaucoup de plaisir à interpréter un personnage aussi déjanté car j'adore faire le grand écart d'un rôle à un autre.

Comment vous êtes-vous préparée à l'interprétation d'un tel rôle ?

Pour moi, le plus important était de rencontrer les comédiens de la série avant de tourner à leurs côtés. Alors dès mon arrivée à Marseille, j'ai fait leur connaissance au cours d'un dîner et l'entente a été immédiate. J'ai tout de suite eu des atomes crochus avec Anne Girouard et Vincent Elbaz. Au bout de trois heures, nous nous connaissions depuis toujours.

Christine mène une vie diamétralement opposée à celle de ses enfants...

Pur produit des années 1970, mon personnage mène une existence solitaire et respecte la vie privée de ses enfants. Christine a néanmoins beaucoup d'amour pour Juliette et Vincent et, quand ils se retrouvent, les liens familiaux sont très forts. Elle les regarde tout de même avec un certain étonnement quant à leur choix professionnel, compte tenu de la vie de truand menée par leur père. Avec son caractère doux et bienveillant, Christine place la série dans un registre différent. Quelque part, je m'identifie à cette femme. Indépendante et anarchiste, je mène ma vie comme je l'entends. Et j'adhère totalement aux valeurs de mon personnage.

Comment votre personnage s'est-il adapté au tempérament de Vincent Libérati ?

Avec un sacré caractère, Vincent est assez survolté et robuste. A ses côtés, je n'ai cessé de pousser la personnalité de Christine plus loin. Elle lui tient tête sans problème, elle a même la capacité de l'arrêter dans son élan et de le faire changer de ton. J'ai rapidement trouvé mes marques dans ce genre de situation, car je n'ai pas pour habitude de me laisser faire.

Vous donnez la réplique à Patrick Chesnais pour la première fois...

No Limit m'a offert l'opportunité d'interpréter l'ex-femme de son personnage. En cinquante-cinq ans de carrière, je n'avais jamais eu l'occasion de travailler avec ce merveilleux acteur. J'ai vu tous les films dans lesquels il a joué ; j'ai beaucoup d'admiration pour lui. J'étais ravie de le rencontrer... mais aussi de découvrir sa passion pour le football. Alors que nous étions en plein tournage sur la montagne Sainte-Victoire, pendant la Coupe du Monde 2014, Patrick tenait absolument à suivre l'événement. La production a donc mis tout en œuvre pour le satisfaire. Son état d'esprit m'a beaucoup plu, ainsi que notre collaboration.

Qu'est-ce qui vous a plu dans cette expérience ?

D'abord, j'aime interpréter des rôles dans des séries ou des téléfilms car il n'y a pas de temps mort à la télévision. De nature impatiente, ce média convient très bien à ma vivacité. Ensuite, nous avons tourné dans un endroit sublime à Marseille et la propriété était magnifique. Enfin, j'ai apprécié ma rencontre avec le metteur en scène et son équipe, lesquels m'ont intégrée à vitesse grand V. Satisfaite d'avoir collaboré à une série de si bon aloi, je serais enchantée de revenir sur d'autres épisodes si l'occasion se présentait...

Quels sont vos projets ?

En tant que militante pour le droit de mourir dans la dignité, je serai prochainement au casting du téléfilm Des roses en hiver, dont le thème est l'euthanasie, aux côtés de Jean-Pierre Marielle et Léa Drucker. Je participerai au débat sur le sujet qui suivra la diffusion. Puis, les téléspectateurs me retrouveront en 2015 aux côtés de Claude Brasseur, Franck Dubosc ou encore Antoine Duléry dans Camping 3.

Retour en haut

Également dans l'actu des Séries

Invités des émissions TV

20 février 2017 - 18:25 | Magazines

“Le Grand Journal” lundi 20 février : les invités reçus par Victor Robert sur CANAL+

“Le Grand Journal” lundi 20 février : les invités reçus par Victor Robert sur CANAL+

Voici les invités qui seront reçus par Victor ROBERT ce lundi 20 février dans “Le Grand Journal” de CANAL+, diffusé en clair et en direct à ...

18 février 2017 - 12:23 | Divertissements

Bernard Tapie se livre dans “Le Divan” de Marc-Olivier Fogiel le 28 février sur France 3

Bernard Tapie se livre dans “Le Divan” de Marc-Olivier Fogiel le 28 février sur France 3

Mardi 28 février à 23:20 sur France 3, Bernard TAPIE s'installera dans “Le Divan” de Marc-Olivier FOGIEL pour livrer livré avec émotion, sin...

17 février 2017 - 16:51 | Divertissements

“Le Grand Blind Test” ce soir sur TF1, les invités de Laurence Boccolini (vidéo)

“Le Grand Blind Test” ce soir sur TF1, les invités de Laurence Boccolini (vidéo)

Ce vendredi 17 février à 21:00, Laurence Boccolini vous donne rendez-vous sur TF1 pour un nouveau numéro du “Grand Blind Test”. Voici les in...

En savoir plus...

L'actu TV

Vidéos

En coulisses...

Les dossiers