“Grands Reportages” : « Leurs défis, redonner vie à des églises », samedi 1er février sur TF1

Mis en ligne par jeudi 30 janvier 2020 3044
“Grands Reportages” : « Leurs défis, redonner vie à des églises », samedi 1er février sur TF1

Le 15 avril 2019 Notre Dame de Paris brulait…et avec elle nombre de ses œuvres, ses vitraux ou sa charpente. Par chance la France compte des artisans spécialistes des églises ou des cathédrales parmi les plus réputés du monde. Ces artisans s’inscrivent dans la lignée de ceux qui, au fil des siècles, ont façonné le patrimoine religieux français. Grace à eux, rien ne parait impossible, pas même reconstruire la grande cathédrale à l’identique. Pendant un an, une équipe de “Grands Reportages” a suivi 4 d’entre eux dans la réalisation de projets exceptionnels.

Félicien Carli est un passionné de peinture à l’ocre. Depuis 20 ans, cet architecte repeint les monuments historiques avec des terres colorantes naturelles. « J’ai cherché des ocres un peu partout en Afrique du Sud, au Brésil, en Suède, en Italie… A chaque fois, ce sont des voyages et des rencontres fabuleuses », dit Félicien. Cette fois, ce passionné partira sur l’île de Chypre, à la recherche d’une terre d’ombre exceptionnelle. Objectif : repeindre les portes et les volets de la prestigieuse cathédrale de Bayeux !

Claire Babet est maître-verrier. L'équipe de “Grands Reportages” a suivi son travail lors de la restauration des vitraux de la cathédrale d’Auch, un chef d’œuvre du plus grand maître-verrier de la Renaissance. « Ce sont des vitraux mythiques, donc dans une vie de restaurateur, pouvoir les restaurer, les fréquenter pendant des mois, c’est un rêve » explique-t-elle. Ces pièces d’exception, créées il y a 5 siècles, devront retrouver tout leur éclat d’origine.

Olivier Lagarde, lui, est l’un des derniers lustriers de France. Il doit créer des luminaires pour un lieu très prisé des touristes : la basilique de Carcassonne. Un défi de taille car Olivier doit créer les mêmes lustres que ceux présents dans la Basilique au 19ème siècle ! Pour cela, il devra faire fabriquer près de 1500 pièces en bronze en seulement quelques mois. « Si cela ne marche pas, on n’aura pas le temps de rectifier le tir… Donc il faut que ça marche ! », assure Olivier, qui devra ensuite installer les lustres sous les hauteurs de la Basilique.

Laurent Esquerré est un sculpteur hors du commun. Cet artiste contemporain a été choisi pour réaliser des statues pour la cathédrale de Rennes. Pour ce projet, Laurent doit réaliser 4 statues de 4 mètres de haut chacune. Elles seront en terre cuite, une matière que Laurent sculptera dans un immense atelier en Italie. Objectif de l’artiste : proposer au curé de la Cathédrale des créations modernes. « C’est l’art contemporain qui débarque à la cathédrale de Rennes » se réjouit-il.

Plongée dans l’univers passionnant des restaurateurs et des artistes des églises…

Dernière modification le jeudi, 30 janvier 2020 18:07
Publié dans Infos
vignette primes a venir
vignette week end tv