“Pékin Express” : Stéphane Rotenberg parle de la saison 13 qui démarre le 25 février sur M6

Mis en ligne par mercredi 5 février 2020 825
“Pékin Express” : Stéphane Rotenberg parle de la saison 13 qui démarre le 25 février sur M6

Stéphane Rotenberg donnera le coup d'envoi de la 13ème saison de “Pékin Express” mardi 25 février à 21:05 sur M6. Une saison anniversaire qui reprend le tout premier itinéraire, de Moscou à Pékin.

Voilà 15 ans que vous avez tourné les premières images en Russie pour la 1ère saison. Quels souvenirs en gardez-vous ?
C’était improbable. J’étais au milieu de la Place Rouge à attendre les candidats sans savoir quand ils arriveraient, ni même s’ils arriveraient tout court. A l’époque nous n’avions pas les mêmes moyens de communication, nous étions aux talkies-walkies. Quand ils sont arrivés tout à coup, nous avons réalisé combien ce programme allait être différent des autres. Revenir à Moscou était touchant, il planait une sorte de nostalgie heureuse lors de ce tournage spécial anniversaire.

Avez-vous des anecdotes marquantes de cette première saison ?
Je me souviens de l’émotion de faire partie de la naissance d’un programme dont la singularité nous a sauté aux yeux jour après jour sur le tournage. Plus concrètement, je me souviens qu’on se perdait tout le temps (rires) ! Nicolaï, mon chauffeur, ne regardait jamais les cartes routières, il préférait demander son chemin et notre chef de la sécurité sur place, qui était un vétéran du KGB, sortait son ancien badge dès qu’on rencontrait des difficultés avec la police, cela marchait à tous les coups.

Qu’est-ce que les téléspectateurs pourront attendre de cette saison spéciale anniversaire ?
C’est un condensé de tout ce qu’on aime dans “Pékin Express”, réuni dans une saison plus courte et collector. Les règles qui boostent la course sont toujours là, l’aventure est électrisée par l’absence de d’enveloppe noire car toute les étapes sont éliminatoires et nous avons un casting drôle et compétiteur porté par d’anciens candidats emblématiques.

En 15 ans de tournage de “Pékin Express”, quels sont les moments qui vous ont le plus marqué ?
Déjà le privilège d’aller dans des pays “interdits aux touristes” comme la Birmanie. Ensuite il y a des chocs visuels qui marquent avec des lieux comme le désert de sel en Bolivie, le glacier Perito Moreno en Argentine ou le lac baïkal en Russie.Et enfin regarder les candidats vivre l’expérience de leur vie, les voir chamboulés et les voir changer de regard, c’est touchant. Avec toute l’équipe de production nous sommes les témoins de belles histoires.

Dernière modification le mercredi, 05 février 2020 16:06