Le film "En guerre" de Stéphane Brizé avec Vincent Lindon diffusé sur ARTE mercredi 22 mai 2024 (vidéo)

Mis en ligne par Jean-Marc VERDREL lundi 20 mai 2024 1376
Le film "En guerre" de Stéphane Brizé avec Vincent Lindon diffusé sur ARTE mercredi 22 mai 2024 (vidéo)

Mercredi 22 mai 2024 à 20:55, ARTE diffusera "En guerre", un fillm réalisé par Stéphane Brizé, sélection officielle au Festival de Cannes 2018, avec Vincent Lindon, Mélanie Rover, Jacques Borderie, Olivier Lemaire, Jean Grosset, Valérie Lamond, Martin Hauser.

Dans une usine menacée de fermeture, des ouvriers luttent pour sauver leur travail. Stéphane Brizé et Vincent Lindon dénoncent une nouvelle fois la "loi du marché" dans un film immersif et puissant.

L'histoire en quelques lignes...

Malgré un accord passé avec ses salariés, le directeur de l’équipementier automobile Perrin, à Agen, vient de faire une annonce sans appel : l’usine doit fermer, le groupe allemand auquel elle appartient ne la jugeant plus assez compétitive.

Vent debout contre la rupture de l’accord, les représentants syndicaux des ouvriers décident de porter l’affaire en justice. Malgré l’appui d’un conseiller de l’Élysée, ils sont déboutés. Ils veulent malgré tout poursuivre le combat et confronter les décideurs, jusqu’au PDG allemand du groupe.

Laurent Amédéo, représentant CGT particulièrement pugnace, se heurte aux autres leaders syndicaux, partisans de la négociation…

Urgence

Petit budget, casting non professionnel autour de Vincent Lindon, tournage bref et immersif s’appuyant sur un solide travail d’écriture : Stéphane Brizé prolonge ici la démarche initiée avec l’acteur dans La loi du marché, donnant une nouvelle dimension à leur collaboration.

En écho à son titre frontal, En guerre dégage un sentiment d’urgence d’autant plus fort. Construit sur une succession d’affrontements verbaux dont l’enchaînement fait naître une tension sourde, il évacue tout artifice – à l’exception d’une musique électrique puissante – pour mettre à nu la mécanique à l’œuvre derrière les images de fermeture d’usines telles qu’elles sont couramment médiatisées.

Au cœur de ce drame majoritairement incarné par des inconnus, plus vrais que nature, Vincent Lindon, habité, délaisse un temps son jeu à l’émotion rentrée pour exprimer la colère collective par la parole – bien que celle-ci se trouve constamment empêchée. Un film radical, qui résonne longtemps.

Dernière modification le lundi, 20 mai 2024 12:25
mail

L'actualité TV Newsletter
Pour ne rien louper...
Chaque semaine, recevez en avant-première une sélection de programmes qui seront bientôt diffusés à la TV.

Publié dans Cinéma, Mercredi
vignette primes a venir
vignette week end tv