Menu

Le tournage de la 3ème saison de “Ninja Warrior” a débuté à Cannes

Le tournage de la 3ème saison de “Ninja Warrior” a débuté à Cannes

Le tournage de la saison 3 de “Ninja Warrior” a débuté dans la cité cannoise. Avec de nouvelles épreuves et l’arrivée de l’ex-Miss France et Miss Univers Iris Mittenaere aux côtés de Christophe Beaugrand et Denis Brogniart, cette troisième édition promet un show époustouflant.

Cannes, 18h, les premiers projecteurs illuminent les gigantesques structures métalliques installées sur l’esplanade de la Pantiero à l’occasion du tournage de la saison 3 de Ninja Warrior. Les équipes techniques procèdent aux derniers ajustements de ce parcours d’obstacles de 7 000 m2 qui évolue chaque jour de tournage durant les phases qualificatives. « Chaque soir, nous changeons les obstacles tout en veillant à proposer un parcours de difficulté égale, précise Deborah Nahon, directrice adjointe en charge des divertissements à TF1 Production. Il faut s’assurer de la faisabilité du parcours et les épreuves doivent solliciter alternativement davantage les bras ou les jambes. Sur Ninja Warrior, les héros, ce sont les candidats mais aussi les obstacles ! ».

Construits à Anvers en Belgique par la société Ecoline, ils sont inspirés de ceux de la version américaine. Parmi la quarantaine d’obstacles proposés cette année, une trentaine ont été élaborés pour cette troisième saison afin de proposer de nouveaux défis aux candidats qui reviennent pour la deuxième ou troisième fois. Pour l’heure, la cinquantaine d’hommes et de femmes qui s’élanceront ce soir sur le parcours écoutent attentivement un responsable qui leur rappelle les règles du jeu et de sécurité. Ils découvrent ensuite les spécificités des cinq épreuves de la soirée qu’ils devront passer avec succès pour espérer accéder à la demi-finale.

Pour Deborah Nahon, « il n’y a pas de profil type. Nous ne choisissons pas seulement des sportifs émérites. Parmi les très nombreuses candidatures - plus de 20 000 reçues cette année - la sélection se fait à la fois selon les capacités physiques, la personnalité et la motivation des candidats. Et cette année encore, nous aurons de nombreux VIP comme les anciens sportifs Dimitri Yachvili et Thomas Voeckler, Laurent Maistret, ou Yassin et Tiffany, ex-aventuriers de Koh-Lanta ».

Premiers pas d’animatrice pour Iris Mittenaere

19h45, les premiers participants s’élancent pendant que les autres s’échauffent en coulisses où ont été installés quelques agrès. Malgré la fraîcheur de la nuit, le public et les proches des candidats se déchaînent dans les gradins pour les encourager. Les prestations se suivent et ne se ressemblent pas. Beaucoup échouent lors de la première épreuve où un double obstacle leur est proposé : l’un sollicite davantage les bras, l’autre les jambes, un premier choix tactique déterminant pour espérer accéder à la deuxième épreuve. Denis Brogniart et Christophe Beaugrand commentent les prestations du haut du mur. Après deux saisons aux côtés de ce duo, Sandrine Quétier cède sa place à Iris Mittenaere. Le plateau de Ninja Warrior n’est pas totalement étranger à l’ex-Miss qui avait tenté sa chance lors de la première édition. La jeune femme accueille chaque candidat et suit avec ses proches son évolution tout au long du parcours. « Iris avait testé Ninja Warrior en 2016, explique Deborah Nahon. Cette expérience lui permettra d’être plus proche des candidats et de ce qu’ils vivent sur le plateau. Elle est là pour les encourager et les réconforter. Ce rôle d’animatrice colle parfaitement à sa personnalité souriante et proche des gens. » Un avis partagé par Christophe Beaugrand qui ne tarit pas d’éloges à son sujet. « C’est une grosse bosseuse. Elle veut tout bien préparer. Elle a su garder son naturel malgré le gigantisme du décor et les 450 personnes présentes dans les gradins. »

Premier buzz de la soirée

Le public exulte. Un Lozérien, qui n’avait encore jamais participé à Ninja Warrior, est le premier candidat de la soirée à passer avec brio les cinq épreuves et à atteindre le haut du mur incliné pour buzzer. En coulisses, il évoque ses longues heures d’entraînement et ne cache pas sa joie. « Evoluer sur un parcours dans un tel cadre est magnifique, l’ambiance est formidable. J’espère que ma prestation aura permis de faire partager ma passion et de motiver ceux qui en ont besoin. » Il est 22h30. Les animateurs s’accordent une pause le temps de procéder à quelques ajustements sur les obstacles pour que les femmes s’élancent à leur tour. Le tournage se poursuivra tard dans la nuit pour que tous les candidats du jour puissent tenter leur chance et, peut-être, remporter les 100 000 euros promis au vainqueur de cette troisième édition.

Retour en haut

Également dans l'actu des Divertissements

Invités des émissions TV

16 juin 2018 - 11:29 | Divertissements

Gala du “Marrakech du rire” 2018 le 5 juillet sur M6 : les invités de Jamel Debbouze

Gala du “Marrakech du rire” 2018 le 5 juillet sur M6 : les invités de Jamel Debbouze

Point d'orgue du Marrakech du Rire, le Gala est la pierre fondatrice du festival. L'édition 2018 sera à découvrir sur M6 jeudi 5 juillet à 2...

09 juin 2018 - 12:58 | Magazines

“Salut les terriens !” samedi 9 juin : les invités reçus par Thierry Ardisson sur C8

“Salut les terriens !” samedi 9 juin : les invités reçus par Thierry Ardisson sur C8

Thierry Ardisson vous donne rendez-vous à 18:50 sur C8 pour suivre un nouveau numéro de son émission “Salut les Terriens !”. Voici les invit...

09 juin 2018 - 12:52 | On n'est pas couché

“On n'est pas couché” samedi 9 juin : les invités reçus par Laurent Ruquier sur France 2

“On n'est pas couché” samedi 9 juin : les invités reçus par Laurent Ruquier sur France 2

Ce samedi 9 juin en seconde partie de soirée sur France 2, Laurent Ruquier vous proposera de suivre sur France 2 un nouveau numéro de son ta...

En savoir plus...

L'actu TV

Vidéos

En coulisses...

Les dossiers