“Premier de cordée” : le nouveau jeu de France 3 en pleine montagne avec Fanny Agostini (vidéo)

Mis en ligne par lundi 29 octobre 2018 573
“Premier de cordée” : le nouveau jeu de France 3 en pleine montagne avec Fanny Agostini (vidéo)

“Premier de cordée”, un programme mêlant jeu, découverte et évasion sera diffusé sur France 3 lundi 19 novembre à 21:00.

“Premier de cordée” est une compétition qui oppose deux familles lors d’une course vertigineuse sur l’un des sommets les plus emblématiques de France ! Une aventure basée à la fois sur la solidarité d’un groupe et sur la volonté individuelle. Une compétition qui allie émerveillement, dépassement de soi, découverte d’une région et aventure humaine.

Tout au long de la compétition, Fanny Agostini est l’accompagnatrice et la narratrice, tant pour faire découvrir le patrimoine historique et naturel du parcours que pour faire partager l’aventure humaine des cordées en vivant pleinement l’ascension avec elles. 

Les étapes du jeu :

 

Le jeu consiste en une course d’observation chronométrée, découpée en trois étapes. Chaque cordée est placée sous la responsabilité d’un guide de haute montagne.

Au fil de l’expédition, les cordées sont évaluées selon les critères suivants :

  • Rapidité
  • Connaissance du patrimoine naturel et culturel de la région
  • Respect de la sécurité
  • Capacité à s’orienter
  • Solidarité au sein de la cordée
  • Technicité

Le jeu se déroule sur trois jours (soit une étape par jour) :

  • Étape 1 / jour 1 : La marche d’approche
  • Étape 2 / jour 2 : Atteindre le bivouac
  • Étape 3 / jour 3 : À l’assaut du sommet

Chaque jour, les cordées doivent emprunter exactement le même itinéraire, avec, par sécurité, 15 minutes d’écart. Le chronomètre démarre au départ de chacune des cordées.

  • Durant les deux premiers jours de la course, les cordées doivent trouver des points GPS, reconnaître et photographier des éléments de la faune et de la flore, répondre à des questions sur le patrimoine historique de la région. Chaque bonne réponse sera convertie en « bonus temps » leur permettant de réduire le temps qu’elles auront réalisé lors des trois étapes.
     
  • Des épreuves dites « stop chrono » seront également placées lors des étapes 1 et 2. Les candidats devront les réaliser sans être chronométrés. Les seuls critères retenus seront la sécurité et la technicité. La réussite à ces épreuves sera également convertie en « bonus temps ».

Un conseil des guides se tient à la fin des étapes 1 et 2 de la course. Les deux guides référents, en concertation avec Fanny Agostini, appliqueront ou non les bonus/malus de temps, selon les erreurs commises par les cordées, qu’il s’agisse d’erreurs techniques, de connaissance ou d’orientation.

  • Lors de l’étape 3, le troisième jour, les cordées sont chronométrées uniquement sur le parcours entre la zone du bivouac et le pied du sommet de l’aiguille. L’unique objectif des cordées est d’arriver à atteindre ce sommet.

La cordée qui remportera le jeu sera celle qui aura cumulé le temps le plus court sur l’ensemble des trois étapes et qui aura réussi à atteindre le sommet le dernier jour. Elle remportera 5 000 euros. Elle permettra également à l’Association des réserves naturelles des Aiguilles Rouges, de recevoir la somme de 10 000 euros.

Dernière modification le lundi, 29 octobre 2018 18:34