“Top Chef” : épisode 3 mercredi 24 février sur M6, voici les épreuves qui attendent les candidats

Mis en ligne par lundi 22 février 2021 864
“Top Chef” : épisode 3 mercredi 24 février sur M6, voici les épreuves qui attendent les candidats

Mercredi 24 février à 21:05, Stéphane Rotenberg vous proposera de suivre sur M6 le troisième épisode de “Top Chef” saison 12. Voici toutes les épreuves qui attendent les candidats cette semaine.

3ème semaine du plus grand concours de cuisine réservé aux professionnels pour les 12 candidats encore en compétition.

L'épreuve de Sébastien Vauxion et Jérôme Banctel : la pomme de terre

Pour cette première épreuve, ce n'est pas un mais deux chefs doublement étoilés qui vont mettre au défi les candidats. À eux deux, ils ont des univers très différents, mais un point commun : ils ont fait du produit le plus consommé en France, le cœur de leurs assiettes gastronomiques : la pomme de terre ! Sébastien Vauxion, seul chef pâtissier doublement étoilé du monde, est à la tête du premier restaurant gastronomique de desserts ! Ce chef avant-gardiste propose dans son restaurant un incroyable dessert de pomme de terre ! Jérôme Banctel, qui a réalisé l'exploit d'obtenir 2 étoiles dès la première année d'ouverture de son restaurant, toujours à la recherche de techniques innovante pour réaliser des assiettes créatives, propose à sa table une incroyable recette de pomme de terre cuite à la chaux.

Pour cette épreuve, deux duels : la brigade de Michel Sarran va affronter celle Paul Pairet. Leur mission, surprendre le chef Vauxion avec leur version d'une pomme de terre en sucré. La brigade d'Hélène Darroze sera opposée à la brigade de Philippe Etchebest sur le défi salé et ils devront convaincre avec leur version créative de ce produit que le chef Banctel connait par cœur. La brigade qui remporte son duel sera directement qualifiée pour la semaine prochaine alors que les candidats des deux brigades perdantes se retrouveront en deuxième épreuve.

L'épreuve d'Andoni Aduriz : le trompe-l'œil

2 étoiles Michelin, 7e meilleur restaurant du monde en 2019. L'espagnol Andoni Aduriz, surnommé le rebelle des fourneaux, est une référence pour bon nombre de chefs de la nouvelle génération. Figure incontournable de la gastronomie mondiale, le Basque aborde la cuisine sous plusieurs angles, notamment psychologique, et il aime déstabiliser les sens des clients qui passent dans son restaurant près de San Sebastian.

Le chef doit notamment sa renommée à ses assiettes de trompe-l'œil ! Mais attention, chez Aduriz, le trompe-l'œil prend une tournure spectaculaire car il s'amuse à reproduire des produits que l'on n'imaginerait tout sauf comestibles : pomme pourrie, savon avec ses bulles… l'imagination du chef n'a aucune limite. Mais attention, sa démarche n'est pas qu'artistique : c'est bien l'expérience gastronomique qui le motive. Pour lui, ces trompe-l'œil provoquent un contraste entre ce que le cerveau pense manger et le goût réel de ses assiettes, créant une véritable surprise à la dégustation et décuplant ainsi les goûts. Les candidats vont donc devoir rivaliser de technique et de créativité pour réaliser un trompe l'œil d'un genre totalement inattendu sur le même modèle qu'Aduriz. Le chef écartera l'assiette la moins convaincante visuellement ; 5 assiettes seront dégustées et une seule qualifiée pour la semaine suivante.

La dernière chance : la poire

Les candidats qui ne se seront pas qualifiés au terme des deux épreuves se retrouveront sur la sellette ! Chaque chef de brigade sera alors confronté à un choix difficile : décider, parmi les candidats de sa brigade sur la sellette, qui ira en dernière chance. Quel sera le prochain chef à perdre l'un des siens ?

Dernière modification le lundi, 22 février 2021 10:07
Publié dans Divertissements