« Avortement, le prix à payer » dans “Le monde en face”, mardi 9 juin sur France 5

Mis en ligne par jeudi 21 mai 2020 847
« Avortement, le prix à payer » dans “Le monde en face”, mardi 9 juin sur France 5

“Le monde en face”, présenté par Marina Carrère d'Encausse, proposera mardi 9 juin à 20:50 le documentaire inédit « Avortement, le prix à payer » de Adèle Flaux et Marion Guégan.

Une femme sur trois avorte au moins une fois dans sa vie. Chaque année, 200 000 femmes sont confrontées à cette situation.

Depuis 1974 et la loi Veil, l’accès à l’IVG est un droit reconnu en France. Sur le papier tout va bien. Mais, dans les faits, la réalité que vivent nombre de femmes est toute autre.

De plus en plus d’entre elles doivent faire près d’une centaine de kilomètres pour avoir accès à une structure proposant des interruptions volontaires de grossesse. D’autres doivent attendre des semaines, au risque de dépasser les délais légaux autorisés.

Parfois, des femmes n’ont d’autre choix que de se rendre à l’étranger. Certaines ne pourront pas se le permettre et ne pourront pas avorter. De plus en plus de femmes enfin n’auront pas le choix de la méthode et seront souvent laissées seules face à leurs souffrances.

Au côté de ces femmes, des médecins, des sage-femmes, des militants associatifs se battent pour préserver la réalité de ce droit. Mais, en dépit de leurs efforts, l’accès à l’IVG se détériore toujours plus.

Les logiques économiques se mêlent aux pressions idéologiques, les résistances éthiques se conjuguent avec les corporatismes. Manque de moyens, de personnel, problème de conscience ou obstacles politiques sont autant de barrières à un accès libre et apaisé à l’IVG.

Pendant 6 mois, Adèle Flaux et Marion Guégan ont mené l’enquête sur ce droit menacé. De Reims à Bourgoin Jaillieu, de la campagne orléanaise jusqu’à Paris, elle ont suivi l’histoire de ces femmes confrontées à la difficulté d’avorter et de ceux qui les accompagnent dans ce combat.