« Berlin - Le tunnel de la liberté » vendredi 23 juillet sur ARTE

Mis en ligne par mercredi 21 juillet 2021 466
« Berlin - Le tunnel de la liberté » vendredi 23 juillet sur ARTE

Sous le mur de Berlin, le chantier d’un tunnel qui permit l’évasion de vingt-neuf personnes vers l’Ouest, filmé par la télévision américaine. Une odyssée riche en témoignages et en archives à découvrir vendredi 23 juillet à 00:10 sur ARTE.

Dans la nuit du 13 août 1961, Berlin-Est ferme sa frontière, poste des chars et déploie des barbelés pour enfermer ses habitants. Dans les mois qui suivent, de nombreux projets de tunnels fleurissent sous le sol sablonneux de la ville divisée, pour permettre aux familles d’Allemagne de l’Est de fuir.

Parmi eux, le souterrain creusé par un groupe d’étudiants de l’Ouest est à l’origine d’une des évasions les plus réussies, vingt-neuf personnes, dont cinq enfants, s’échappant au nez et à la barbe de la Stasi. La discrétion autour de ce projet sera rendue complexe par son envergure : quarante et une personnes aideront à sa construction durant plus de six mois, le tout sous la supervision de la CIA.

Évasion en 16 mm

Les tunnels sous le mur de Berlin furent courants dans les vingt ans qui suivirent sa construction, avec une estimation de plus de 600 évasions réussies par ce moyen.

La particularité et la saveur de ce documentaire tiennent aux images du suivi du chantier et de la nuit de l’évasion, tournées en 16 mm grâce au concours de la télévision américaine. Car, passés les vingt premiers mètres, l’argent venant à manquer, l’infortune inspira aux étudiants une idée étonnante : laisser filmer les travaux afin de les financer grâce aux droits de diffusion. Banco pour la NBC, qui immortalisa ainsi les premières familles émergeant de l’autre côté de la frontière dans des archives bouleversantes.

L’abnégation des tunneliers survivants, alors portés par leur jeunesse, leur candeur et leur haine de l’oppression et de l’arbitraire du régime communiste, résonnent dans les témoignages émouvants qu’ils livrent à la caméra de Marcus Vetter.

vignette primes a venir
vignette week end tv