Menu

“Reportages” : 4 saisons sur l'A6, l'autoroute du soleil, dimanche 16 juin sur TF1

“Reportages” : 4 saisons sur l'A6, l'autoroute du soleil, dimanche 16 juin sur TF1
A quelques jours des premiers départs en congés d'été, TF1 vous proposera une immersion sur l'A6, l'autoroute du soleil, dans “Reportages” dimanche 16 juin à 13:30.

L'autoroute du soleil... tout le monde y passe et s'y croise sans jamais s'y arrêter. Pendant quatre saisons, une équipe de Reportages s'y est installée à Beaune en Bourgogne...  de l'été au printemps, histoire de montrer qu'il y a une vie intense et beaucoup d'histoires justement, à raconter.  Quelle que soit la saison, qu'ils soient gendarmes ou  dépanneur, patron de station-service ou patrouilleur, pour raconter la vie de tous ceux qui « vivent » sur ce lieu de passage, Reportages a passé une année avec ces « habitants » de l'A6.

Pendant quatre saisons, nous nous sommes installés à Beaune, en Bourgogne, point de passage le plus fréquenté de l'autoroute du soleil avec parfois plus de 7 500 véhicules par heure. Bouchons l'été, animaux sauvages en automne, accidents l'hiver, surprises au printemps, l'autoroute se raconte autrement lorsqu'on y passe une année. Cyriaque, motard de la gendarmerie, Alex, patrouilleur, et Grégory, qui tient la station-service, forment une petite bande et travaillent ensemble tout au long de l'année. Ce qui les relie, c'est l'autoroute et ses imprévus. 

L'été sur l'A6, Cyriaque dit "Boboche" et Thierry dit "La Secousse", deux motards de la gendarmerie, connaissent les bons coins : bien cachés sur les sorties d'aires de repos, radar en main, ils attendent le gros poisson... Parfois longtemps. "Il n'y a plus que les touristes en grosses berlines pour faire biper le radar... Les Français, sur la vitesse, sont maintenant bien sages. Mais bon, on a toujours de quoi s'occuper : des ceintures, des téléphones au volant..." plaisantent-ils.

A l'aire de Repos de Beaune-Tailly, la plus importante du secteur, Grégory, le directeur de la station-service, lui, se frotte les mains : les grands week-ends de chassé-croisé sont une manne pour lui, mais avec la crise, pas évident de vendre plus que des sandwiches et des glaces : "Les usagers ne restent que quinze minutes ici, alors, il faut miser sur des achats d'impulsion".

L'été, les véhicules filent sur l'autoroute, sans prêter attention à Alex, le patrouilleur qui tente malgré le danger de sécuriser une caravane arrêtée sur la bande d'arrêt d'urgence après un accrochage. "Parfois, dans la précipitation, les pompiers oublient les règles de sécurité de l'autoroute, ils s'arrêtent n'importe comment, alors à moi de mettre un peu d'ordre là-dedans ! Imaginez un sur-accident, la catastrophe ! ".  

A l'automne, l'autoroute est moins fréquentée et il n'est pas rare de croiser des sangliers égarés... de quoi donner quelques angoisses aux gendarmes et patrouilleurs, obligés de leur courir après le long des voies. "Pas question d'interrompre le trafic, donc nous n'avons pas droit à l'erreur"...  A la station-service, le bilan de l'été est plutôt moyen, alors Grégory va tout miser sur les produits régionaux : "un petit escargot de Bourgogne en plastique qui pourrait doper mes ventes !".  Côté entretien des voies, les patrouilleurs préparent l'hiver, avec le grand challenge inter-régional de conduite de chasse-neige, qui se tient cette année à Beaune, sur le parking de la zone technique. Qui sera le meilleur, capable de placer la lame de son trente tonnes au centimètre près ?

L'hiver l'autoroute du soleil devient l'autoroute de la neige : dans la descente du Morvan vers la Bourgogne, les accidents sont fréquents, au point de surprendre des routiers aguerris et de bloquer l'A6. Les gendarmes vivent en hiver les plus gros drames de la route et leurs conséquences : "Accueillir la famille d'un conducteur mort au volant pour qu'elle récupère quelque effets du défunt dans une cabine broyée, c'est le genre de moment qui nous motive à poursuivre les chauffards..." explique Boboche après plus de 10 ans de patrouilles intenses sur l'A6.  Plus intenses que l'ambiance de la station-service, le soir du nouvel An : ce serait presque un vaisseau fantôme - si ce n'était ce routier qui s'achète un escargot de Bourgogne en plastique. Vivement le printemps, les ponts du mois de mai, et la nouvelle saison qui s'annonce ! 
 

Dernière modification lejeudi, 29 mai 2014 13:12
Retour en haut

Également dans l'actu des Documentaires

Invités des émissions TV

24 septembre 2017 - 12:53 | Infos

“19H Le Dimanche” : les invités de Laurent Delahousse le 24 septembre sur France 2

“19H Le Dimanche” : les invités de Laurent Delahousse le 24 septembre sur France 2

Rendez-vous dimanche 24 septembre avec “19H Le Dimanche”, l' émission hebdomadaire de la rédaction de France 2, en direct, proposée et prése...

22 septembre 2017 - 20:43 | Magazines

“Salut les terriens !” samedi 23 septembre : les invités reçus par Thierry Ardisson sur C8

“Salut les terriens !” samedi 23 septembre : les invités reçus par Thierry Ardisson sur C8

Samedi 23 septembre à 19:00, Thierry ARDISSON présentera sur C8 un nouveau numéro de son magazine “Salut les terriens !”. Voici les invités ...

22 septembre 2017 - 20:31 | On n'est pas couché

“On n'est pas couché” samedi 23 septembre : les invités reçus par Laurent Ruquier sur France 2

“On n'est pas couché” samedi 23 septembre : les invités reçus par Laurent Ruquier sur France 2

Voici les invités qui seront reçus par Laurent Ruquier samedi 23 septembre dans son émission “On n'est pas couché”, diffusée à partir de 23:...

En savoir plus...

L'actu TV

Vidéos

En coulisses...

Les dossiers