Paris Première et Laurent Baffie se font taper sur les doigts par le CSA

Mis en ligne par jeudi 27 juin 2013 3587
Paris Première et Laurent Baffie se font taper sur les doigts par le CSA

Le Conseil est intervenu auprès de Paris Première à la suite de la diffusion, le 16 mars 2013 à 22:30, de l’émission “17ème sans ascenseur” présentée par Laurent Baffie.

Le CSA considère qu'en raison du caractère outrancier et à connotation sexiste des propos tenus par l'animateur, ce programme, même s'il se voulait parodique, était susceptible de porter atteinte à l'image des femmes dans les médias.

Cette décision du CSA a été prise lors de son assemblée plénière du 12 juin 2013.