“Grands Reportages” : « Habiter un monument historique », samedi 16 octobre sur TF1

Mis en ligne par jeudi 14 octobre 2021 1340
“Grands Reportages” : « Habiter un monument historique », samedi 16 octobre sur TF1

Vivre dans un bâtiment historique, ou simplement dans un lieu insolite, de plus en plus de français y pensent. Châteaux, phares, églises, moulins, anciennes postes, anciennes gares SNCF… Habiter leur patrimoine donne aux français le sentiment de se retrouver, de revenir à leurs racines, de donner un sens aux choses. Pendant plusieurs une équipe de “Grands Reportages” a suivi ces passionnés qui consacrent tout le temps et parfois leurs économies pour redonner vie à des monuments historiques.

Parmi eux, Thomas et Audrey la trentaine. Le couple a déménagé de Paris à Wasselonne, à une heure de Strasbourg pour transformer une ancienne usine de filature du 19ème siècle, en cocon moderne et familial. Un pari qu’ils veulent réussir en un an. « Il y a beaucoup de monde qui nous dit que c’est fou. On sait qu’on aura de mauvaises surprises lors de la rénovation mais j’espère qu’il n’y en aura pas trop pour que le budget tienne quand même dans la durée. »

Antony et Noomane viennent d’acheter un couvent abandonné datant du 16ème siècle, de 2000 mètres carrés, pour y habiter et en faire un haut lieu culturel de la région. « Moi depuis que je devais avoir 5 ans, raconte Anthony, j’ai toujours voulu restaurer un château, une abbaye où au lieu de posséder entre guillemets une œuvre d’art, j’habite l’œuvre d’art. » Pour rénover le couvent, les deux hommes en ont au moins pour vingt ans et pour des millions d’euros. Mais en quelques mois et grâce au soutien de nombreux habitants de la région ils vont arriver à créer un spectacle et faire revivre le vieux couvent.

De leur côté, Céline et Guillaume ont transformé une vieille gare désaffectée à Clisson près de Nantes, en gite. Les travaux ont été l’occasion de partager des moments familiaux inoubliables, et d’investir un budget conséquent. Le couple se donne un an pour voir si cet investissement est rentable. « C’est un grand enjeu, dit Guillaume parce qu’aujourd’hui on a fait tout ce qu’il fallait maintenant demain il faut que ça fonctionne. » La chance de Céline et Guillaume, c’est d’habiter non loin de Clisson où se déroule tous les ans, le plus grand festival de musique métal en France qui réunit près de 180 000. Un potentiel humain que le couple compte bien attirer.

Silvany est couvreur de profession, compagnon du devoir. Depuis 10 ans, il a fait l’incroyable pari de rénover une église de Tourcoing, en vivant à l’intérieur. « Quand je suis arrivé, l’église était un énorme tas de ruine, raconte Sylvany, la voûte s’était effondrée, après avoir été éventrée, c’était comme si le temps s’était arrêté. » Silvany n’a pas reculé devant l’immensité des travaux. Ce compagnon du devoir, veut faire de cette église un chantier école pour des jeunes déscolarisés, et un lieu culturel pour toute l’agglomération lilloise.

Redonner vie à un bâtiment historique demande du temps et beaucoup de courage… La passion d’Anthony et Noomane, Céline et Guillaume, Silvany, Thomas et Audrey… suffira-t-elle pour mener à bien leur projet ?

Dernière modification le jeudi, 14 octobre 2021 10:32
vignette primes a venir
vignette week end tv