“Reportages découverte” : « Jamais sans mes voisins », samedi 15 janvier sur TF1

Mis en ligne par jeudi 13 janvier 2022 1335
“Reportages découverte” : « Jamais sans mes voisins », samedi 15 janvier sur TF1

Un Français sur 6 est bénévole dans une association ! On parle souvent des « grandes » associations caritatives, celles qui sont médiatisées et ont pignon sur rue. Pourtant ce sont près de 12 millions de bénévoles qui œuvrent chaque année pour les autres. Souvent dans l’anonymat et la discrétion.

Mais qui sont ces héros et ces héroïnes dont on parle si peu ? Ceux qui s’efforcent de relever leurs manches dans leur quartier, leur ville, leur village pour venir en aide aux autres avec comme seule arme, le système D. Pendant plusieurs mois, une équipe de “Reportages découverte” est allée à la rencontre de personnes qui aident leurs voisins… et qui arrivent parfois à soulever des montagnes.

Comme Akim dans le Gard, à Uzès. Ce plombier à la gouaille bien connue dans la région, a décidé de monter une chaîne de solidarité entre voisins. Dans son camion, en plus de ses heures de travail, il récolte et redistribue des dons à ceux qui en ont besoin : "Aujourd'hui ça peut tomber sur n’importe qui ! Moi, alors que j’étais très malade, un client m’a soutenu financièrement pendant un an. Alors c’est à mon tour de redistribuer autour de moi ”. Chez un vieil homme qui vit sans chauffage et se chauffe avec le feu de sa gazinière, il va immédiatement apporter et monter un chauffe-eau de récup. Mais quelques jours plus tard, c’est un gros chantier qui s’impose à lui. Avec des bénévoles et des amis artisans au grand cœur, ils vont venir en aide à une famille en grande difficulté. 40 000 euros de travaux sont nécessaires pour adapter leur maison au handicap de leur fils. Seulement, sans ressource, vont-ils réussir à mener à bien un chantier solidaire d’une telle ampleur ? C’est l’histoire d’un combat d’un an…

Thierry, lui, se bat pour les jeunes de son quartier en Seine-Saint-Denis. Avec son association “la Petite Liberté” et Florence qui anime la radio locale Déclic depuis 25 ans aux pieds des tours du quartier SFC. Tous deux ont grandi dans ces quartiers difficiles mais à l’inverse de certains, ils ont décidé de rester pour venir en aide aux générations suivantes. Avec la débrouillardise de celui qu’on surnomme ici, “Thierry les bons tuyaux”, rien ne les arrête quand il s’agit d’apporter la joie auprès de familles pour la plupart désœuvrées. Cette année, en plus de leur cinéma en plein air, leur fête foraine improvisée pour les enfants, ils se sont lancé un pari fou : « on va créer un terrain de motocross sur un ancien terrain de foot pour remédier aux rodéos sauvages qui créent des tensions inutiles ». La police des quartiers et la mairie les attendent au tournant… Et ce n’est pas tout, cet été, ils voudraient mettre en place des jeux « interville « entre quartiers rivaux mais encore faudra-t-il convaincre les jeunes de répondre à l’appel ?

En Haute Corse, Rosy est une coiffeuse solidaire. Elle parcourt les villages isolés de montagne pour coiffer les personnes âgées et maintenir le lien coûte que coûte. Elle possède également un salon dans le nord de Bastia. Son concept repose sur la solidarité entre classes sociales d’un même quartier : « Ici les plus aisées paient pour les plus pauvres ». Mais Rosy doit prendre cette année sa retraite, dix ans d’action solidaire pourrait prendre fin si elle ne trouve pas une remplaçante compétente et avec un cœur aussi gros que le sien… sacré challenge.

En Auvergne, c’est un pacte solidaire d’un autre genre qui anime les habitants d’un village et leurs petits producteurs qui peinent à subsister. Pour faire renaître leur village qui se transforme petite à petit en dortoir et ramener un peu de vie, ils ont donc décidé de monter une épicerie solidaire ! Mais dans la bande, personne n’est épicier ou agriculteur. Claire, à la tête de ce mouvement, est architecte de formation. Aidée par ses voisins, ensemble ils vont chercher des astuces et découvrir le monde agricole, leurs voisins, pour créer dans le bourg un lieu rassembleur et venir en aide aux producteurs. « On a besoin de tous, pour les travaux, les étales mais aussi à la caisse pour que l’épicerie reprenne vie ».

Immersion dans la France des solidarités.

vignette primes a venir
vignette week end tv
© 2004-2022 Les coulisses de la télévision - Jean-Marc VERDREL