“Grands reportages” : « Partis sans laisser d'adresse » à revoir samedi 25 juin sur TF1 (vidéo)

Mis en ligne par jeudi 23 juin 2022 630
“Grands reportages” : « Partis sans laisser d'adresse » à revoir samedi 25 juin sur TF1 (vidéo)

 « Il est parti chercher un paquet de cigarette. Et il n’est jamais revenu ». On imagine que ces histoires n’arrivent que dans les films. Pourtant en France, chaque année, plus de 40 000 personnes – dont 18 000 adultes - disparaissent sans laisser d’adresse...

Si la plupart sont rapidement retrouvés, quelques milliers restent évaporés dans la nature. Disparitions inquiétantes ou volontaires, les questions pour ceux qui restent sont les mêmes : Pourquoi ? Où sont-ils partis ? Que s’est-il passé ?

Disparus depuis quelques mois, plusieurs années ou toute une vie, les équipes de “Grands reportages” ont suivi leurs proches dans leurs quêtes, faites d’espoir, de déceptions mais aussi parfois de retrouvailles

Depuis 5 ans, Michel est à la recherche de sa femme Jo. Cette retraitée, atteinte de troubles dépressifs, est partie un beau matin d’été. « Elle était en train de se balader dans le jardin. Elle portait un T-shirt à moi, elle était en petite culotte et avait mes tongs. Et puis quand je suis revenu, elle n’était plus là », se souvient encore très précisément Michel. Il avertit les gendarmes qui qualifient la disparition « d’inquiétante ». Des battues sont organisées, un hélicoptère survole les environs, une brigade cynophile traque Jo… mais rien. Elle s’est volatilisée. Depuis, Michel se bat, seul, pour retrouver sa femme. Il a créé une page Facebook, et sillonne la France entière au gré des témoignages. « A chaque fois, on arrive avec quelques jours de retard, c’est un enchaînement de pas de chance. ». Récemment, il a repris espoir. Plusieurs personnes ont aperçu sa femme Jo dans les environs de Manosque. Alors Michel va mener sa petite enquête.

Luc et Régine sont à la recherche de leur fils Emilien. Ce trentenaire baroudeur a coupé les ponts brutalement avec sa famille et ses amis il y a 5 mois, laissant ses proches dans l’angoisse. Emilien était parti en voyage à pied, seul, sur les routes d’Europe, avec son sac à dos. En août dernier, il est sur le point d’entamer le périple du retour quand il abandonne ses affaires à Marseille et laisse un mot mystérieux à ses parents. Ils imaginent immédiatement le pire, mais quelques jours plus tard, leur fils est aperçu à la frontière italienne. Depuis, plus rien. Où est-il ? Lui est-il arrivé quelque chose ? « Emilien est majeur, il a le droit de disparaître s’il le souhaite, couper les ponts et refaire sa vie ailleurs. Nous, on voudrait une preuve de vie, ce serait déjà une bonne chose » Pour en savoir plus, ses parents vont se lancer sur ses pas en Italie, où il a été vu pour la dernière fois. « On imagine que peut-être il se cache dans des fermes alternatives, ou des communautés un peu coupées du monde, ça pourrait lui ressembler… »

Certaines personnes sont à la recherche d’un proche disparu depuis beaucoup plus longtemps… A 46 ans, Myriam souhaite retrouver une trace de sa grande sœur, adoptée alors qu’elle n’était qu’une enfant. « Je me dis pourvu qu’elle aussi ait eu une belle vie, ça m’intrigue, j’ai envie d’en savoir plus ». Elle a bien tenté de retrouver sa trace par elle-même il y a quelques années mais n’a pu glaner que quelques éléments qui ne l’ont pas menée bien loin. Myriam a donc engagé un détective privé pour retrouver cette sœur qu’elle ne connaît pas. Le détective va d’abord devoir retrouver la nouvelle identité de cette femme avant de pouvoir l’aborder. « Je dois toujours m’assurer qu’une personne est au courant de son adoption avant d’aller plus loin dans mes démarches. Je marche sur des œufs, c’est un sujet très sensible ». Nous suivrons le détective dans son enquête pleine d’émotions et de rebondissements.

Dernière modification le jeudi, 23 juin 2022 08:47
Publié dans Infos
vignette primes a venir
vignette week end tv