mercredi 17 octobre 2018

La saison 8 de “Clem” sera diffusée sur TF1 à partir du 19 mars

Mis en ligne par mercredi 28 février 2018 16278
La saison 8 de “Clem” sera diffusée sur TF1 à partir du 19 mars

Dans cette nouvelle saison, Clem se reconstruit, se consacre à ses enfants et a soif de légèreté, notamment en amour. Finies les histoires compliquées, la jeune femme veut prendre du recul. Restera-t-elle pour autant de marbre face aux sollicitations amoureuses ? Eléments de réponses avec Lucie Lucas.

Pour Clem, cette rentrée rime avec nouveautés…
C’est exactement ce qu’elle attendait ! Elle emménage dans un nouvel appartement plus grand avec ses enfants. Décidée à prendre sa vie en main, elle est parfaitement autonome et goûte aux joies simples de la vie quotidienne en famille. Pourtant, sa récente sérénité va être mise à rude épreuve car elle va vivre une expérience traumatisante avec Alysée. Elles ne vont pas réagir du tout de la même façon. Clem refusera d’être dans l’acceptation et sa réaction sera à la hauteur de son traumatisme. Quant à Alysée, sous le choc, elle se montrera plus réservée et s’enfermera dans un mutisme que Clem ne comprendra pas. Cet événement laissera des traces, mais il permettra aussi à mon personnage de s’affirmer encore plus. Naturellement, la situation sera difficile à accepter pour Stéphane qui se montrera d’une patience infinie, mais cela ne suffira pas. Leur aventure amoureuse a été tumultueuse, notamment à cause de sa fille, et elle a envie de souffler. Elle ne fait plus confiance aux hommes et décide de s’émanciper…

Elle obtient le poste de ses rêves mais… au prix d’un lourd mensonge. Combien de temps va-t-elle tenir ?
Sa réaction m’a surprise car elle ne veut plus rien subir et, en même temps, elle est capable d’omettre qu’elle est maman pour obtenir un travail ! Bien sûr, il faut se mettre à sa place. Elle n’a pas de bagage universitaire et elle voit en ce poste d’assistante pour un site de vente de cosmétiques bio une superbe opportunité. Mais quand on base sa relation avec son manager sur un mensonge, la situation devient vite compliquée à gérer ! Clem l’apprendra à ses dépens…

Clem est-elle prête à vivre un grand amour ?
Mon personnage n’est pas dans l’optique de se mettre en couple et de construire une relation durable. Elle a envie de légèreté et n’hésite pas à saisir les opportunités qui s’offriront à elle…

Comment Valentin va-t-il ?
Valentin a un lourd passif familial. Clem s’est toujours battue pour que son fils ne manque de rien et soit heureux. Ce petit bonhomme a déjà vécu énormément de choses. Jérôme est parti. Il a déménagé plusieurs fois, vécu à la campagne, à la ville, mais aussi dans un centre pour reconstruction psychologique. Il porte un lourd fardeau sur ses frêles épaules. Malgré tous les efforts de Clem, son papa lui manque et il a un besoin vital d’en savoir plus sur lui, même si tout cela est très douloureux pour Clem. La perte du père de Valentin est une blessure qui ne se refermera jamais.

Un mot sur le tournage ?
Cette année, j’ai particulièrement apprécié de travailler sous la direction des réalisateurs, Elsa Bennett, Hippolyte Dard et Nicolas Herts. Ils ont apporté une touche de modernité à Clem et en même temps, ils ont su aussi respecter nos codes. Il est toujours complexe de se renouveler tout en respectant l’esprit de chaque personnage. J’aime beaucoup leur patte artistique. Je suis heureuse et je m’éclate toujours en incarnant mon rôle.

Qu’est-ce qui vous tient particulièrement à cœur ?
La seule chose que j’essaie de faire durant ma petite «retraite» pour cause de pause bébé est de soutenir au maximum l’écologie. Ce combat est primordial à mes yeux et je m’investis en soutenant plusieurs associations dont Fermes d’Avenir ou encore Akuo Energy, premier producteur indépendant d’énergie renouvelable en France. Je suis très attentive au documentaire On a 20 ans pour tout changer, réalisé par l’actrice et réalisatrice Hélène Médigue, qui va sortir en avril. Par ailleurs, je soutiens toujours de tout mon cœur le mouvement Colibris qui a pour vocation d’encourager l’émergence et l’incarnation de nouveaux modèles de société fondés sur l’autonomie, l’écologie et l’humanisme.

 

Dernière modification le mercredi, 28 février 2018 13:24
© 2018 Les coulisses de la télévision