Inédit en clair : le film “Pan” sera diffusé sur TF1 lundi 31 décembre à 17:35

Mis en ligne par samedi 15 décembre 2018 700
Inédit en clair : le film “Pan” sera diffusé sur TF1 lundi 31 décembre à 17:35

« Parfois, pour bien comprendre comment les choses se terminent, nous devons savoir comment elles commencent ». Voici le point de départ de “Pan”, qui nous entraîne sur les traces de Peter Pan, de sa naissance à Londres à son arrivée au Pays imaginaire. Sorti en 2015, ce film d’aventure aussi poétique qu’attachant est dédié à toutes celles et ceux qui ont oublié de grandir car «le pays imaginaire est un rêve dont on ne se réveille jamais»…

L'histoire en quelques lignes...

Abandonné à sa naissance dans un orphelinat de Londres, Peter grandit sous les brimades des sœurs, attendant avec ses jeunes compagnons d’infortune l’hypothétique retour de leur maman… Douze ans se sont écoulés et les bombardements de la Seconde Guerre mondiale ravagent la capitale de la Grande-Bretagne. En fouillant dans le bureau de la directrice, Peter met la main sur son dossier personnel et découvre la lettre que sa mère lui a laissée avant de l’abandonner. Celle-ci lui recommande de ne jamais douter de lui et lui promet de le retrouver dans ce monde ou un autre…

Peu de temps après, nombre d’orphelins, dont Peter, sont happés brusquement en pleine nuit par une force invisible venue du ciel. Adieu dortoir et pain noir : les garçons s’envolent à bord d’un bateau pirate, direction : le Pays imaginaire ! Hélas, l’excitation cède bientôt place à la résignation lorsque les orphelins découvrent qu’ils ont été enlevés par le redoutable Barbe Noire, qui règne en maître sur ce royaume dans lequel les enfants sont de précieuses marchandises pour piocher, creuser encore et toujours, afin de trouver l’inestimable poussière de fées…

Les «enfants perdus» doivent travailler dur pour remporter trophées et autres friandises. Le cas échéant, Barbe Noire ne fera preuve d’aucune clémence. Peter en fait l’amère expérience lorsqu’il est accusé à tort d’avoir volé la précieuse poudre de fées. Condamné à mort, il est jeté dans le vide mais à la stupéfaction générale, il se met à voler… avant de s’effondrer à terre. Barbe Noire voit alors en Peter Pan «l’élu» qui, selon la prophétie, serait venu pour le tuer… En retrouvant ses esprits, Peter comprend que sa présence n’est pas fortuite. Désormais convaincu que sa mère était une grande guerrière du royaume des fées, le «voltigeur» comme le surnomme son ami James Crochet, doit désormais comprendre qui il est pour savoir quelle est sa mission dans le Pays imaginaire…

Peter Pan, source d’inspiration inépuisable

Pan est réalisé par Joe Wright, un habitué des adaptations de romans (Orgueil et préjugés, Reviens-moi ou encore Anna Karénine). Ce film très rythmé plonge le téléspectateur dans l’univers fantastique du Pays imaginaire à travers l’épopée de «l’élu», Peter Pan, incarné par Levi Miller, un jeune australien choisi parmi 4 000 prétendants au rôle. Epaulé par un garçon perdu adulte, James Crochet (Garrett Hedlund) et par Lili la tigresse (Rooney Mara) dans la zone tribale, Peter Pan entame un voyage initiatique qui lui permettra de comprendre qui il est vraiment. Dans le rôle de l’implacable Barbe Noire, Hugh Jackman incarne un personnage plus sombre qu’à l’accoutumée. A noter également, la présence d’Amanda Seyfried dans le rôle de Mary et de Cara Delevingne dans celui d’une sirène. En revanche, les téléspectateurs ne trouveront pas trace de la fée clochette dans l’adaptation de Joe Wright…
Il s’agit de la cinquième adaptation cinématographique du conte de Peter Pan après la version imaginée par Walt Disney en 1953 ou encore celle de Hook (1992) et de Neverland (2005). Au scénario de Pan, Jason Fuchs, à qui l’on doit notamment celui de L’âge de glace : la dérive des continents, a trouvé l’inspiration en expérimentant la mythique attraction du Parc Disney !

Dernière modification le samedi, 15 décembre 2018 12:29