Camille Combal parle de son arrivée sur TF1 aux commandes de “Danse avec les stars”

Mis en ligne par samedi 22 septembre 2018 6475
Camille Combal parle de son arrivée sur TF1 aux commandes de “Danse avec les stars” TF1 / Bestimage

Auteur, producteur et animateur, Camille Combal arrive aux commandes de la neuvième saison de “Danse avec les stars” en trépignant d’impatience ! Il sera accompagné de Karine Ferri qui accueillera les célébrités dans la Red Room, après leurs prestations.

Vous arrivez dans le groupe TF1 à la tête d’un des programmes phares de la chaîne !
Tout d’abord, j’ai été le premier surpris que l’on pense à moi pour orchestrer cette superbe émission. Je suis très heureux de rejoindre le groupe TF1 et d’animer un programme comme celui-ci, installé depuis longtemps à l’antenne et connu de tous. J’ai donc aussitôt accepté cette proposition avec très grand plaisir. Par ailleurs, c’est un bonheur de retrouver mes anciens directeurs avec lesquels j’ai démarré ma carrière et qui m’ont fait grandir sur une chaîne concurrente. Je suis touché par l’accueil qui m’a été fait, à commencer par les marques de sympathie de Nikos Aliagas, Denis Brogniart ou encore Jean-Luc Reichmann dès lors qu’ils ont appris mon arrivée dans le Groupe.

Quelle est votre vision du programme ?
Quand je pense à Danse avec les stars, je vois d’abord Sandrine Quétier qui a incarné ce programme depuis la 1re saison, même si Vincent Cerutti et Laurent Ournac ont été eux aussi incontournables. Nous nous sommes rencontrés depuis et elle m’a donné deux, trois conseils que je compte bien mettre à profit. Ensuite, je pense aux chemises à jabot et aux paillettes. Il y a un tel stock de paillettes sur le plateau qu’il ne doit plus en rester une seule en France lorsque la saison est terminée ! C’est un prime en direct extraordinaire et énorme en termes de production, de spectacle visuel et d’esthétisme. J’ai découvert Dancing with the Stars aux Etats-Unis, six ans avant l’édition française. C’est un événement complètement fou, très attendu des Américains. En France aussi, un vent de folie va souffler lorsque Pamela Anderson, alias CJ Parker, foulera le parquet !

 

Je serai moi-même

Quel ton souhaitez-vous insuffler ? 
Je serai comme d’habitude : moi-même. C’est une immense émission et je suis avant tout à son service. Notre but commun est de proposer le plus beau des programmes, chaque samedi, à nos téléspectateurs. Comme à chaque saison, priorité au casting, aux chorégraphies et aux danseurs, les vraies stars de l’émission. Ces onze couples vont passer des semaines à s’entraîner. Les danseurs vont devoir créer des chorégraphies en quatre, cinq jours à peine, ce sont eux qui feront l’émission à 95%.

Comment allez-vous travailler avec Karine Ferri ?
Très bien car je l’adore ! On se connaît depuis un petit moment. Elle est adorable, franche et directe ! Je suis très content d’animer l’émission avec elle et je suis convaincu que notre duo va parfaitement fonctionner. 

Dans une autre vie, auriez-vous pu franchir la barrière et… danser ?
Je ne crois pas. En boîte de nuit, lorsque je suis pourtant convaincu de danser, les videurs ont l’impression que je me bats et me montrent le chemin de la sortie ! J’ai un niveau de danse catastrophique. Ma mère m’a appris quelques pas de rock. Je peux donc faire illusion cinq minutes… pas plus ! Je n’aurais pas été au niveau, j’aurais eu peur d’oublier ma chorégraphie en direct car cela demande une grande concentration. En même temps, en partant de zéro, on ne peut que progresser !

Avez-vous d’ores et déjà d’autres projets sur l’antenne ?
On y travaille. La priorité est de proposer une belle édition de Danse avec les stars. Après, j’ai plein d’envies sur les chaînes du Groupe. C’est le début d’une grande aventure.

 

Dernière modification le dimanche, 23 septembre 2018 12:19