“La Fabuleuse Histoire de l'école” avec Stéphane Bern mardi 27 août sur France 2

Mis en ligne par mardi 6 août 2019 2144
“La Fabuleuse Histoire de l'école” avec Stéphane Bern mardi 27 août sur France 2

L’émission “La fabuleuse histoire”, présentée par Stéphane Bern et produite par CAPA, revient sur France 2 pour un 4ème numéro inédit : un nouveau voyage dans le temps afin de mieux comprendre notre quotidien. A quelques jours de la rentrée scolaire, ce 4ème numéro sera consacré à l'école.

Connaissez-vous l’origine des bonnets d’âne ? D’où vient l’expression «l’école buissonnière» ? Pourquoi sont nées les grandes vacances ?

Du jeu de la marelle en passant par les tout premiers manuels scolaires, l’école a une longue histoire qui s’écrit sur des siècles. Mais contrairement à la croyance populaire ce n’est pas « ce sacré Charlemagne » qui l’a inventée. Nous allons vous raconter une toute autre histoire !

Stéphane Bern propose ainsi aux téléspectateurs de vivre une immersion en costumes et dans des décors d’époque rigoureusement reconstitués aux côtés d’Angelina (finaliste pour la France à l’Eurovision junior). Trois autres personnalités les accompagneront durant ce voyage afin de découvrir à quoi ressemblait l’école de nos ancêtres.

Propulsé en plein Moyen-Âge, l’humoriste Jarry va découvrir «l’école de la vie» aux côtés de jeunes tailleurs de pierre. Ces enfants âgés d’à peine 12 ans apprennent leur métier directement sur les chantiers de construction des châteaux et des cathédrales, qui préfigurent en quelque sorte l’apprentissage d’aujourd’hui.

Nous poursuivrons cette aventure avec la formation des élites sous le règne de Louis XIV avec la jeune chanteuse Angelina, finaliste de l’Eurovision Junior. Entre danses, duels à l’épée et jeux de l’oie, elle va tenter de comprendre ce que l’on enseigne à ceux qui vont diriger le pays.

C’est dans une petite école publique de campagne de la fin du 19ème siècle, que nous retrouvons l'animateur Jamy Gourmaud. Entre la difficulté d’écrire avec une vraie plume en métal et les cours de morale de la IIIe République particulièrement désuets, nous ne sommes pas au bout de nos surprises.

Enfin, nous retrouverons dans un lycée de jeunes filles des années 50, la comédienne

L’émission La Fabuleuse Histoire, présentée par Stéphane Bern et produite par CAPA, revient sur France 2 pour un 4eme numéro inédit : un nouveau voyage dans le temps afin de mieux comprendre notre quotidien.

Connaissez-vous l’origine des bonnets d’âne ? D’où vient l’expression «l’école buissonnière» ? Pourquoi sont nées les grandes vacances ? 
Du jeu de la marelle en passant par les tout premiers manuels scolaires, l’école a une longue histoire qui s’écrit sur des siècles. Mais contrairement à la croyance populaire ce n’est pas « ce sacré Charlemagne » qui l’a inventée. Nous allons vous raconter une toute autre histoire !

Stéphane Bern propose ainsi aux téléspectateurs de vivre une immersion en costumes et dans des décors d’époque rigoureusement reconstitués aux côtés d’Angelina (finaliste pour la France à l’Eurovision junior).  Trois autres personnalités les accompagneront durant ce voyage afin de découvrir à quoi ressemblait l’école de nos ancêtres. 

Propulsé en plein Moyen-Âge, l’humoriste Jarry va découvrir «l’école de la vie» aux côtés de jeunes tailleurs de pierre. Ces enfants âgés d’à peine 12 ans apprennent leur métier directement sur les chantiers de construction des châteaux et des cathédrales, qui préfigurent en quelque sorte l’apprentissage d’aujourd’hui. 

Nous poursuivrons cette aventure avec la formation des élites sous le règne de Louis XIV avec la jeune chanteuse Angelina, finaliste de l’Eurovision Junior. Entre danses, duels à l’épée et jeux de l’oie, elle va tenter de comprendre ce que l’on enseigne à ceux qui vont diriger le pays. 

C’est dans une petite école publique de campagne de la fin du 19ème siècle,  que nous retrouvons l'animateur Jamy Gourmaud. Entre la difficulté d’écrire avec une vraie plume en métal et les cours de morale de la IIIe République particulièrement désuets, nous ne sommes pas au bout de nos surprises.

Enfin, nous retrouverons dans un lycée de jeunes filles des années 50, la comédienne Charlotte de Turckheim pour une leçon d’art ménager. A l’époque, le projet éducatif est de former... de vraies fées du logis. 

Et tout le long de cette immersion dans le passé, nous découvrirons des récits en images. Ils permettront de comprendre l’origine de certaines expressions, de mettre en lumière les personnages clés et les grandes inventions qui ont bouleversé l’école. pour une leçon d’art ménager. A l’époque, le projet éducatif est de former... de vraies fées du logis.

Et tout le long de cette immersion dans le passé, nous découvrirons des récits en images. Ils permettront de comprendre l’origine de certaines expressions, de mettre en lumière les personnages clés et les grandes inventions qui ont bouleversé l’école.

Dernière modification le mardi, 06 août 2019 17:12