“Au théâtre chez soi” : France 5 programme « Fanny » de Marcel Pagnol ce dimanche 26 avril

Mis en ligne par samedi 25 avril 2020 5406
“Au théâtre chez soi” : France 5 programme « Fanny » de Marcel Pagnol ce dimanche 26 avril

Dimanche 26 avril à 20:50, France 5 vous proposera une nouvelle soirée “Au théâtre chez soi” et proposera cette semaine la pièce en trois actes « Fanny » de Marcel Pagnol.

Programmer Fanny au Théâtre du Vieux-Colombier en l’éloignant de son contexte marseillais, c'est retrouver chez Marcel Pagnol l'homme de théâtre, et rendre à sa prose dramatique une dimension universelle.

C'est aborder la trilogie par le centre, où la partition des parents est la plus forte, où la fable se suffit à elle-même. C'est suivre une femme déchirée par des sentiments contradictoires qu'une famille improvisée influence; une femme dont l'élan fertile cèle un cruel bonheur. Au sein de cette réunion bancale, sans père d'un côté, sans mère de l'autre, le "monstre parent" prend les rênes, impose sa loi. Ici c'est le cœur qui parle d'abord, c'est lui qui donne les réponses sans pourtant rien résoudre.

L'enfant à venir, aveu d'une nuit d'amour, est un prétexte à toutes les compromissions. Et la cellule familiale qui conseille, se déchire. Il fallait pour ce pari une distribution inattendue, composée de personnalités fortes et singulières que la vie d’une cité portuaire a déposées là. Il nous fallait le regard d'une femme pour lire la pièce à travers les yeux de Fanny. Il nous fallait une sorte de proximité mouillée par les accents du monde entier, pour que nous pleurions avec Fanny la perte d'une jeunesse volée.

Une pièce de Marcel Pagnol, mise en scène : Irène Bonnaud.

Avec la troupe de la Comédie-Française :

Catherine Ferran (Honorine), Andrzej Seweryn (Panisse), Sylvia Bergé (Claudine), Jean-Baptiste Malartre (M. Brun), Pierre Vial (Escartefigue et le Chauffeur de M. Panisse), Serge Bagdassarian (Frise-Poulet, M. Richard et le Docteur Venelle), Marie-Sophie Ferdane (Fanny), Stéphane Varupenne (Marius, le Facteur et le Parisien), Gilles David (César).