“Boutiques obscures, vive les petits commerces !”, du 25 au 29 mars sur France 3

Mis en ligne par jeudi 7 mars 2019 1375
“Boutiques obscures, vive les petits commerces !”, du 25 au 29 mars sur France 3

Choisir la qualité, le savoir-faire, l’authenticité, l’humain et le lien social, c'est faire le choix des petits commerces de proximité. Du lundi 25 au vendredi 29 mars, les antennes régionales de France 3 mettent la lumière sur ces commerces indépendants près de chez vous.

Boutiques obscures, collection documentaire signée Patrice Leconte - Du lundi 25 au vendredi 29 mars à 09:15

Ils sont libraire, coiffeur, chapelière, mercière, restauratrice... Patrice Leconte dresse le portrait de ces commerçants qui, contre vents et marées, poursuivent leurs activités, malgré les difficultés quotidiennes, la concurrence d'Internet et des grandes surfaces. Le réalisateur a sillonné la France entière à la rencontre de celles et ceux qui font perdurer ces petits commerces au parfum de nostalgie, guidés par leur passion et l'amour de leur métier, dans un monde en pleine mutation.

ÉPISODE 1 Lundi 25 mars à 9h15

  • Le Bavarois (Issy-les-Moulineaux – Ile-de-France) Lisa a 94 ans. Autrefois, elle a tenu des restaurants haut de gamme dont elle a dû faire le deuil. À présent, faisant contre mauvaise fortune bon cœur, elle tient seule un restaurant d’une dizaine de couverts.
  • Le coiffeur (Beaumont-le-Roger – Normandie) À 95 ans, René est le plus vieux coiffeur de France. René est là depuis toujours, comme si la ville avait été construite autour de lui.
  • Les Chemins buissonniers, mercerie (Sarzeau – Bretagne) Chaque matin, Danièle se dirige vers la petite boutique qu’elle tient depuis vingt et un ans. Mais, aujourd’hui, l’humeur n’y est plus.
  • Joseph Trotta, bouquiniste (Rouen – Normandie) Joseph, bouquiniste, est sans doute un peu fêlé… mais c’est un compliment. Ses livres, classés dans un effarant désordre qui n’est en réalité qu’apparent, sont devenus sa raison de vivre.

ÉPISODE 2 Mardi 26 mars à 9h15

  • Les grands magasins (Dieulefit – Rhône-Alpes) Au cœur de la Drome existe un magasin étonnant : les Grands Magasins, un invraisemblable et merveilleux bazar. On y vend de tout.
  • Clin habille bien (Gannat - Auvergne) Depuis 1955, Monsieur Clin habille les hommes et les femmes de Gannat. Mais les habitudes vestimentaires ont bien changé…
  • Lingerie Gladys (Cavaillon – Provence-Alpes-Côte d’Azur) Gladys est fière d’être la première à ouvrir son magasin, chaque matin, sur la petite place. Elle y vend de la lingerie, avec passion, au cœur de Cavaillon.
  • La Démothèque (Périgueux – Nouvelle-Aquitaine) Vu de loin, Bernard ressemble à un cow-boy un peu fatigué. Mais ce qu’il aime plus que tout, c’est la musique, toutes les musiques, à condition qu’il puisse les écouter sur des disques vinyles.

ÉPISODE 3 Mercredi 27 mars à 9h15

  • La boîte à rires (Reims – Champagne-Ardenne) Gilles tient un magasin de farces et attrapes ! Cet homme attachant, à la fois passionné et désenchanté, parle avec franchise de son métier bizarre et joyeux. 
  • Les cycles Walas (Metz – Lorraine) Marianne, 89 ans, tient la boutique de cycles que son mari avait créée en 1934. Ils étaient arrivés de Pologne et, à l’époque, Marianne ne parlait pas un mot de français. 
  • La chapellerie Bruyas (Dijon – Bourgogne) La chapellerie Bruyas est un commerce devant lequel les piétons s’arrêtent volontiers. Rien que dans la vitrine, il y aurait de quoi chapeauter tout un régiment.
  • Atout fête (Genlis – Bourgogne) Quand il fait beau et que les clients ne se bousculent pas, Jean-Michel aime bien regarder les voitures qui passent devant son magasin. Les voitures, les camions, les tracteurs : tout ce qui roule, en fait.

ÉPISODE 4 Jeudi 28 mars à 9h15

  • SOS Poupée malade (Chartres - Centre-Val de Loire) À l’ombre de la cathédrale et de Charles Péguy, deux femmes s’occupent d’enfants bien particuliers, pour les réparer, pour les bricoler, les ramener à la vie et pour les aimer.
  • Epicerie 1900 (La Plaine-sur-Mer - Pays de Loire) L’été à La Plaine-sur-Mer, les vacanciers jouent au ballon, déploient leurs parasols, surveillent les enfants qui se baignent. Il y a une épicerie qui existe depuis toujours, tenue par Yvette
  • Brûlerie (Somain – Nord) Dans le Nord, il y a des façades de briques, des fenêtres derrière lesquelles on imagine des vies paisibles. Parmi elles, celle d’Étiennette et de Jean-Luc. Étiennette est souvent seule dans sa boutique, elle pèse le café, le moud, le vend, avec des gestes sans cesse recommencés.
  • Droguerie - Taverne (Toulouse – Midi-Pyrénées) Chez les Taverne, on est droguiste de père en fille, et de mère en fille. À Toulouse, tout le monde connaît cette boutique précieuse où se côtoient les produits les plus anciens et les emballages modernes.

ÉPISODE 5 Vendredi 29 mars à 9h15

  • Le Bavarois (Issy-les-Moulineaux - Ile-de-France) Lisa a 94 ans. Autrefois, elle a tenu des restaurants haut de gamme dont elle a dû faire son deuil. À présent, faisant contre mauvaise fortune bon cœur, elle tient seule un restaurant d’une dizaine de couverts.
  • Lingerie Gladys (Cavaillon – Provence-Alpes-Côtes d’Azur) Gladys est fière d’être la première à ouvrir son magasin, chaque matin, sur la petite place. Elle y vend de la lingerie, avec passion, au cœur de Cavaillon.
  • Clin habille bien (Gannat - Auvergne) Depuis 1955, Monsieur Clin habille les hommes et les femmes de Gannat. Mais les habitudes vestimentaires ont bien changé…
  • Droguerie - Taverne (Toulouse – Midi-Pyrénées) Chez les Taverne, on est droguiste de père en fille, et de mère en fille. À Toulouse, tout le monde connaît cette boutique précieuse où se côtoient les produits les plus anciens et les emballages modernes.