“Le doc du dimanche” sur les toits de Londres, ce dimanche 5 mai sur France 5

Mis en ligne par dimanche 5 mai 2019 1719
“Le doc du dimanche” sur les toits de Londres, ce dimanche 5 mai sur France 5

Ce 5 mai, “Le doc du dimanche” de France 5 vous emmène sur les toits de Londres. Un document réalisé par Morad Hait Habbouche.

Alors que le Brexit paralyse le Royaume-Uni, Londres poursuit sa folle expansion. Si la cathédrale Saint-Paul était l’unique repère perché dans le ciel londonien au 17ème siècle, c’est désormais la skyline de la City qui sert de vitrine à cette capitale en pleine verticalisation. De sa reconstruction,après le gigantesque incendie de 1666, aux chantiers des nouveaux gratte-ciels au bord de la Tamise, c’est toute l’histoire de Londres qui se raconte en prenant de la hauteur. Comme à New York, les buildings tutoient les nuages ! Un voyage aérien pour découvrir l’une des villes les plus dynamiques du monde et rencontrer ceux qui veulent faire des toits un lieu incontournable de la vie londonienne.

Témoin privilégié de cette métamorphose, Jason Hawkes. Le photographe, nous embarque en hélicoptère pour un survol exceptionnel des toits de Londres. Vu du ciel, on prend immédiatement la mesure cette ville de plus en plus verticale. Un travail orchestré par les plus grands cabinets d'architectes de la planète. Joost Moolhuijzen et Karen Cook sont de ceux qui réinventent Londres avec le Shard ou la tour Twenty two. Avec eux, nous découvrons les plus hauts belvédères de la ville mais aussi la vie qui fourmille à l’intérieur de ces tours de verre. Mais cette nouvelle dimension n’est pas du goût de tous. Barbara Weiss, depuis des années et de ses bureaux au rez de chaussée, se bat avec les autres membres de son collectif pour que la capitale anglaise préserve son ADN. Un héritage dont profite pleinement Storror, un groupe de Parkour qui a fait des toits de Londres un terrain de jeu grandeur nature. D'un toit à l'autre, il revisite la ville ! Mais pour le moment, il se cantonne aux vieux quartiers, ceux qui, à leurs yeux, restent l'âme de cette mégapole...