Soirée hommage au Général de Gaulle sur France 5 ce dimanche 21 juin

Mis en ligne par samedi 20 juin 2020 1248
Soirée hommage au Général de Gaulle sur France 5 ce dimanche 21 juin

En conclusion de la programmation de France Télévisions à la mémoire du Général de Gaulle, France 5 propose le dimanche 21 juin à partir de 20:50 une soirée documentaire.

20:50 DE GAULLE 1940-1944, L'HOMME DU DESTIN

Du refus de la défaite, le 17 juin 1940, au défilé de la victoire, dans un Paris en liesse le 26 août 1944, voici les quatre années qui virent un homme seul, obscur gradé à l’esprit rebelle, s’imposer en libérateur rassembleur de la nation.
Taciturne et cyclothymique, De Gaulle, dans un mélange d’orgueil et d’obstination, s’est identifié à la France.
Parti de rien, naufragé à Londres, il a bataillé jour après jour pour que la France participe au combat et se retrouve à la table des vainqueurs. Jusqu’au sacre.

Pendant ces quatre années, à Londres, puis à Alger, le Général De Gaulle a mené un double combat

Vis-à-vis des alliés anglo-saxons : il lui a fallu guerroyer sans cesse pour être reconnu par Churchill et Roosevelt comme le chef de la France Libre. Jusqu’à la veille de la Libération, le Président américain en particulier ne cesse de traiter De Gaulle avec le plus profond mépris. Il le considère comme un apprenti dictateur et ne lui reconnaît aucune légitimité.

Vis-à-vis de la Résistance intérieure : longtemps atomisée, divisée, le Général De Gaulle ne cesse d’œuvrer à l’unifier militairement et politiquement sous son autorité. Ce sera pour l’essentiel le travail de Jean Moulin avec la création du CNR.

Ces deux combats pour une double reconnaissance sont liés. C’est parce qu’il est devenu le chef incontesté de la Résistance que De Gaulle finira par avoir l’aval des anglo-saxons. C’est ce double combat qui fonde la dramaturgie de l’Homme du destin.

La soirée France 5 se poursuit avec le film documentaire en deux parties.

22:30 et 23:10 COLLABORATIONS

De juin 1940 à août 1941, les hommes qui ont pris le pouvoir à Vichy mettent en place une politique de collaboration avec l’Allemagne. Pétain impose son idéologie réactionnaire pendant que Laval et Abetz, ambassadeur d’Allemagne en France, œuvrent au rapprochement des deux pays.

Publié dans Documentaires