“Des trains pas comme les autres” en Autriche, jeudi 23 juillet sur France 5 (vidéo)

Mis en ligne par mardi 21 juillet 2020 1623
“Des trains pas comme les autres” en Autriche, jeudi 23 juillet sur France 5 (vidéo)

Jeudi 23 juillet à 20:50, Philippe Gougler vous donne rendez-vous sur France 5 avec un nouvel inédit de sa serie documentaire “Des trains pas comme les autres”. Cette semaine, Philippe Gougler nous emmène en Autriche, puis rediffusion du numéro en Colombie.

20:50 Des trains pas comme les autres : Autriche

Le voyage autrichien de Philippe Gougler commence dans les montagnes, en pleine tempête de neige, à bord d’un petit train qui chemine de village en village, et qui dessert directement les pistes de ski. Dans la vallée, Philippe est attiré par la voix de Tony, un chanteur de Yodel, qui trait ses vaches en leur entonnant un petit air pour les détendre. De retour à la gare de Zell am See, Philippe tombe sur un homme musclé qui s’entraine sur les rails. Il échauffe ses muscles pour se préparer à tirer une locomotive et ses wagons, tout simplement.

Philippe emprunte ensuite une ligne mythique en Autriche, la Semmeringbahn. Elle parcourt la montagne à l’est du pays, en franchissant des ouvrages d’art incroyables.

A quelques pas d’Innsbruck, dans le village d’Axams, une curieuse tradition a lieu chaque année : des hommes empaillés, les Wampelers, déambulent dans les rues et se font attaquer par d’autres. Une rencontre mouvementée et joyeuse au cœur du Tyrol.

Philippe reprend le train, direction Vienne, la Capitale de l’Autriche. Au milieu des palais impériaux et des rues chargées d’Histoire, Philippe ne résiste pas à une Sachertorte, l’incontournable gâteau au chocolat, dans un café typique viennois. Il est ensuite invité à assister au Grand Bal de la Rudolfina-Redoute, organisé par des étudiants pour récolter des fonds. D’abord très classique, le bal devient vite une incroyable farandole de 800 personnes, dans un Quadrille que Philippe n’est pas prêt d’oublier.

21:45 Des trains pas comme les autres : Colombie (rediffusion)

En Colombie, certains pensent qu'il n'y a plus de trains... Mais, dans la région montagneuse et agricole de l'Antioquia, il y a par exemple les « motomesas », des motos auxquelles on accroche une planche sur des roulettes et qui permettent, pour quelques pesos, de faire un court trajet sur les rails. Des motos qui se prennent pour des trains pas comme les autres. Philippe Gougler découvre ce drôle de moyen de transport ainsi que les plantations de bananes plantains reliées entre elles par des câbles au-dessus de la vallée. C'est tout un système de cabines téléphériques de bric et de broc que notre globe-trotter découvre.

A Bogota, la capitale, il y a aussi un train vintage qui permet aux nostalgiques des chemins de fer colombiens de goûter aux plaisirs du rail. Philippe Gougler découvre aussi un business à la limite de la légalité, desvendeurs d'émeraude en plein centre-ville...

Enfin, direction Medellin où trône l'unique et magnifique métro de Colombie. Un métro aimé et respecté de tous. Mais Medellin, c'est aussi la ville de Pablo Escobar et, aujourd'hui encore, il y a des nostalgiquesdu plus grand bandit de Colombie.

Dernière modification le mardi, 21 juillet 2020 11:34
Publié dans Documentaires