« Gaz de Lacq, le goût du soufre », document dans “La ligne bleue” jeudi 5 novembre sur France 3

Mis en ligne par mercredi 4 novembre 2020 1198
« Gaz de Lacq, le goût du soufre », document dans “La ligne bleue” jeudi 5 novembre sur France 3

A voir jeudi 5 novembre dans la case documentaire “La ligne bleue”, le film « Gaz de Lacq, le goût du soufre » réalisé par Thibault Férié.

Il y a près de 60 ans, le gaz jaillissait à Lacq, un petit village du Béarn, aux pieds des Pyrénées. Un important gisement a été découvert dans ses sous-sol. Les premières constatations scientifiques soulignent la dangerosité du gaz qui s'échappe du forage pour les populations locales et conseillent d'abandonner l'exploitation mais, dans un pays en pleine reconstruction à la recherche de son indépendance énergétique, il en est décidé autrement.

L'exploitation du site démarre en 1957. En quelques années, le « gaz de Lacq » alimente toute la France, et devient un véritable symbole des Trente Glorieuses et fait la fierté de De Gaulle. Le site devient un important bassin d'emplois et une promesse de prospérité pour les habitants de la région. Fleuron de l'industrie pétrochimique française, il est même montré en exemple aux officiels étrangers en visite. Mais cette prospérité a un coût, en effet, le gaz extrait à Lacq est extrêmement chargé en soufre, un composé chimique toxique, une menace qui n’a cessé d’être minimisée, par les industriels du site autant que par les services de l'Etat et les autorités de santé. Mais à quel prix pour les habitants et pour l'environnement ?

Aujourd'hui, sur le bassin de Lacq, l'heure des comptes a sonné : riverains et salariés du site ont décidé de briser le silence en tentant de mettre chacun face à ses responsabilités.

Dernière modification le mercredi, 04 novembre 2020 09:06
Publié dans Documentaires