“Science grand format” : « Les secrets enfouis d'Herculanum », jeudi 26 novembre sur France 5

Mis en ligne par mercredi 25 novembre 2020 873
“Science grand format” : « Les secrets enfouis d'Herculanum », jeudi 26 novembre sur France 5

A voir ce jeudi 26 novembre à 20:50 sur France 5 dans “Science grand format”, le document « Les secrets enfouis d'Herculanum » réalisé par Bella Falk.

La cité d’Herculanum est moins célèbre et moins vaste que sa voisine Pompéi. Pourtant celle-ci a également été détruite par l'éruption du Vésuve en l'an 79 après J.-C. Mais de toutes les cités ensevelies par l'éruption du volcan, c'est la mieux préservée.

C'est à Herculanum, dans une bibliothèque détruite par la catastrophe qu'ont été retrouvés des centaines de manuscrits carbonisés. Du fait de leur état, ces écris uniques n’ont pas pu être ouverts ou restaurés et leur contenu reste encore aujourd’hui un mystère. S’agit-il de textes philosophiques ? De discours politiques ? De poèmes ? Sans avoir besoin de les ouvrir, les dernières technologies scientifiques nous permettent de déchiffrer les textes qui se trouvent à l'intérieur des rouleaux et ce sans risque de les détruire…

Que vont-ils nous révéler ou nous apprendre du quotidien des romains de cette époque… ?

A la suite de la diffusion de ce document, France 5 proposera « Le fabuleux palais de Néron » réalisé par Mat Stimpson.

L’histoire du palais de Néron (Domus Aurea) reste de nos jours encore très controversée. Les détracteurs du dictateur ont même affirmé que celui-ci aurait décidé de brûler Rome pour pouvoir avoir plus de place pour le construire. Grâce aux fouilles effectuées et aux indices retrouvées, on sait que c’était un édifice immense qui comportait plusieurs bâtiments distincts, de vastes jardins, un lac artificiel, mais aussi une salle de banquet dont le plafond en forme de voûte céleste tournait sur lui-même.

Une reconstitution en CGI d'une partie du palais nous permettra d'admirer la grandeur, le faste et la richesse du lieu comme les habitants de Rome auraient le faire à l’époque de sa grandeur.

Publié dans Documentaires