« Comment le chien a conquis le monde », samedi 12 décembre sur ARTE

Mis en ligne par vendredi 11 décembre 2020 625
« Comment le chien a conquis le monde », samedi 12 décembre sur ARTE

La relation entre l’homme et le loup a débuté il y a 15 000 ans. Mais comment, au fil du temps, l’animal sauvage s’est-il fait chien ? Étayée de découvertes scientifiques, une fascinante épopée à découvrir samedi 12 décembre à 22:25 sur ARTE.

Nu ou barbu, grand modèle ou miniature, de chasse, de garde ou de traîneau... : près d’un milliard de chiens vivent aujourd’hui sur la planète. Ils font partie de notre quotidien, au point de nous être devenus indispensables. Pourtant, avant que l'homme ne les façonne, les chiens n'existaient pas dans la nature. Comment avons-nous transformé leurs lointains ancêtres, les loups ? De quelle façon sont-ils parvenus à communiquer avec nous ?

L’épopée débute à la préhistoire lorsque des individus prélèvent des louveteaux dans leurs tanières pour les apprivoiser. Trois foyers de domestication apparaissent, en Europe de l’Ouest il y a 15 000 ans, puis en Chine et en Sibérie, et enfin au Proche-Orient. Au néolithique, le chien remplit plusieurs fonctions. Partenaire social, il est aussi utilisé pour la garde du troupeau, mais sera mangé en cas de disette. Au fil du temps, la morphologie du loup s’est transformée pour s’apparenter à celle de nos chiens modernes. Aujourd’hui, il en existe quatre cents races – une diversité unique au monde au sein d’une même espèce.

Relation fusionnelle

Pour retracer l’aventure de la domestication du chien et décrypter l’origine de cette longue histoire, archéozoologues, biologistes, éthologues et généticiens se sont lancés dans une passionnante enquête autour du monde. Les chercheurs expliquent, par exemple, comment les chiens sont capables de comprendre les expressions humaines, les émotions et les intonations des voix. Une connexion si particulière qui a donné naissance à ce que les scientifiques appellent désormais "la société homme-chien". Mais cette relation ne serait-elle pas un peu trop fusionnelle ?

Documentaire de Jean-Baptiste Erreca - Coproduction : ARTE France, One Planet.

Publié dans Documentaires