“Les routes de l'impossible” « Côte d'Ivoire : Or et cacao, pour quelques pepites », dimanche 20 décembre sur France 5

Mis en ligne par vendredi 18 décembre 2020 3088
“Les routes de l'impossible” « Côte d'Ivoire : Or et cacao, pour quelques pepites », dimanche 20 décembre sur France 5

Dimanche 20 décembre à 20:50, France 5 vous proposera de suivre deux numéros de la collection documentaire “Les routes de l'impossible” qui nous emmènera en Côte d'Ivoir et en Mongolie.

Cette série documentaire part à la rencontre de celles et ceux qui bravent tous les dangers, qui risquent leur vie pour gagner de quoi subsister. Ils franchissent des routes impossibles à travers la planète.

20.50 Côte d'Ivoire : Or et cacao, pour quelques pepites

L'énergie de la jeunesse ivoirienne porte le pays vers le haut... Grâce à elle, la Côte d'Ivoire est devenue le premier producteur de cacao au monde et le pays le plus riche d'Afrique de l'ouest...

Mais les infrastructures sont dans un piteux état ce qui contrarie, les producteurs de cacao... désespérés. Aujourd'hui le cacao ne rapporte plus assez, alors certains arrachent les arbres pour chercher de l'or ! Le défi des Ivoiriens est immense mais la volonté de ses habitants est encore plus grande...

21:40 Mongolie : Les nomades du lac gelé

Chaque printemps, dans la région du lac Hovsgol situé au nord de la Mongolie, Minbayar et sa famille, les derniers des nomades Darkhad, entament une transhumance périlleuse sur une rivière gelée. A 2000 mètre d'altitude, dans les montagnes glaciales, ils défient à cheval le froid et le blizzard pour rejoindre des pâturages plus fertiles indispensables à la survie de leurs troupeaux de yacks et de chèvres à laine de cachemire. Aidés par Lakhva et sa vieille camionnette Russe, ils tentent d'éviter les pièges de la glace capable de les engloutir avec leurs animaux...

A 1000 kilomètres de là, dans la capitale Oulan Bator qu'ils n'ont jamais vu, une nouvelle élite vie dans l'opulence et exporte dans le monde entier la précieuse laine de cachemire qu'ils produisent. Derrière cette façade de luxe, 350 000 nomades se sont échoués dans des banlieues insalubres pour tenter de survivre après les grandes périodes de froid de ces vingt dernières années...

Dernière modification le vendredi, 18 décembre 2020 17:30