“C'était écrit” : « La démission de Bouteflika », dimanche 28 mars sur France 5

Mis en ligne par vendredi 26 mars 2021 1253
“C'était écrit” : « La démission de Bouteflika », dimanche 28 mars sur France 5

Dimanche 28 mars à 22:40 France 5 se penche sur la révolution algérienne de 2019 qui a conduit à la démission d’Abdelaziz Bouteflika en avril 2019.

Le 22 février 2019, alors que manifester est interdit en Algérie, plus d’un million de manifestants descendent dans les rues, un peu partout dans le pays, pour protester contre la candidature d’Abdelaziz Bouteflika pour un cinquième mandat.

Moins de six semaines plus tard, le 2 avril, Abdelaziz Bouteflika apparaît à la télévision en djellaba dans son fauteuil roulant pour remettre sa démission.

Ces images d’un président malade et désormais déchu surprennent le monde entier. Pourtant, face à la colère des manifestants et à la pression de l’Armée algérienne, cette démission semblait inéluctable.

Ce documentaire, issu de la collection “C'était écrit”, analyse cette page de l’histoire contemporaine algérienne. Il raconte comment cette révolution pacifique a réussi, en quelques semaines, à obtenir l’une de ses principales revendications : le départ de son président jusqu'ici indéboulonnable. Pourquoi ce pays, qui semblait avoir échappé aux révolutions des printemps arabes en 2011, a-t-il changé le cours de son destin ?

Intervenants :

  • Azzeddine Ahmed-Chaouch, journaliste pour l’émission "Quotidien",
  • Sid Ahmed Ghozali, Premier ministre algérien (1991-1992),
  • Abdou Bendjoudi, militant algérien,
  • Miloud Brahimi, avocat de Saïd Bouteflika,
  • Soufiane Djilali, Président du parti d’opposition "Nouvelle Génération",
  • Jean-Pierre Filiu, historien et auteur de "Algérie, la nouvelle indépendance",
  • Amel Hadjadj, militante "Association féministe algérienne",
  • Djilali Hadjadj, Président de l’Association algérienne de lutte contre la corruption,
  • Fadila Khattabi, députée LREM, Présidente groupe d’amitié France-Algérie
  • Jack Lang, Président de l’Institut du monde arabe,
  • Neïla Latrous, rédactrice en chef "Jeune Afrique",
  • Adlène Meddi, journaliste et écrivain,
  • Jean-Pierre Mignard, avocat et défenseur des droits de l’Homme,
  • Georges Morin, spécialiste du Maghreb, président de l’association "Coup de soleil",
  • Mériem Naït Lounis, étudiante en communication,
  • Hacen Ouali, journaliste politique "El Watan",
  • Fatma Ousseddik, sociologue
  • Mohamed Sifaoui, journaliste et auteur de "Où va l’Algérie ?",
  • Mohamed Tadjadit, poète militant algérien
  • Thierry Thuillier, directeur de l’information du groupe TF1
  • Hubert Védrine, ancien ministre des Affaires étrangères.
Dernière modification le %26/%03/%2021
vignette primes a venir
vignette week end tv