« Jeunesse en fumée » : document “Infrarouge”, mardi 6 avril sur France 2

Mis en ligne par dimanche 4 avril 2021 3708
« Jeunesse en fumée » : document “Infrarouge”, mardi 6 avril sur France 2

Mardi 6 avril à 22:50 dans la case documentaire “Infrarouge”, France 2 diffusera le film « Jeunesse en fumée » réalisé par Andrea Rawlins-Gaston et Christophe Astruc.

C'est une réalité passée sous le radar des adultes : le cannabis a changé. Toujours plus puissant et addictif, il n’a plus rien à voir avec ce que certains parents fumaient il y a 20 ans. Jeunesse en fumée répond à une inquiétude : les ados fument de plus en plus alors que les effets toxiques du cannabis sont prouvés sur le cerveau.

Perte d’attention et parfois de QI, déscolarisation, solitude affective et même, dans certains cas, conduites psychotiques : la « fumette » est devenue un enjeu de santé publique.

Chez les jeunes, le cannabis a pourtant une bonne image. Il est réputé moins nocif que l’alcool ou la cigarette. Les adolescents français en sont les premiers consommateurs d’Europe.

« Jeunesse en fumée »  leur donne la parole, sans filtre moralisateur.

Il y a Johanna, et son spleen d’étudiante. Pour elle, le cannabis était un « pansement sur la douleur », en même temps que le « couteau qui lui perforait le cœur ».

Il y a Gaël, et sa spirale de solitude. Il raconte ses nuits à fumer des joints rivé à son écran, une addiction alimentant l’autre.

Il y a Randy, et ses voix intérieures. Psychologiquement fragile, le jeune homme s’est senti partir dans une vision hallucinée du monde, au point de se faire interner.

Et puis il y a Aurélien, et son parcours cabossé. Le cannabis l’a trouvé au collège et ne l’a plus lâché, l’amenant à essayer des substances toujours plus fortes.

Tous s’expriment à visage découvert. Avec courage. Tous ont pris du recul avec le produit, même si certains fument encore.

Ils en parlent avec une lucidité douloureuse et généreuse, et se tournent vers ceux qui entrent dans le cannabis avec insouciance. Par les jeunes et pour les jeunes : c’est le parti pris de Jeunesse en fumée, et c’est peut-être ainsi que le film atteindra l’objectif qu’il s’est donné : alerter, pour que la jeunesse ne parte plus en fumée.

Le film sera suivi d’un débat avec Marie Drucker qui recevra :

Docteur Nicolas Prisse, président de la Mild&ca – Mission Interministérielle de la lutte contre les drogues et les conduites addictives.

Jean-Pierre Couteron : psychologue clinicien et addictologue (Auteur du livre : Adolescents et cannabis : Que faire ? – aux éditions DUNOD).

Dernière modification le %04/%04/%2021
vignette primes a venir
vignette week end tv