« Scandales de la mode », audaces et dérapages, vendredi 7 mai sur ARTE

Mis en ligne par mercredi 5 mai 2021 257
« Scandales de la mode », audaces et dérapages, vendredi 7 mai sur ARTE

De la naissance du Bikini au "pétage de plombs" de John Galliano, ce documentaire alerte revisite des décennies de scandales, dans un monde de la mode jamais à court de provoc. A voir vendredi 7 mai à 22:30 sur ARTE.

La mode raffole des scandales. Grâce à eux, elle avance, tel un moteur à explosion, et fait parfois évoluer la société, imposant notamment le Bikini au nez et à la barbe des gendarmes des plages.

Ce documentaire compile avec humour des images d'archives chics et chocs, revisitant des décennies de coups d'éclat. Le milieu de la couture ne s'interdit rien et vend de tout au rayon provoc : la transgression amusée du styliste américain Rick Owens, qui suscite un tollé en dévoilant les parties génitales de ces messieurs ; la révolte efficace de Naomi Campbell et de ses comparses appelant à boycotter les griffes qui n'emploient pas assez de mannequins noires ; l'irascible misogynie de Coco Chanel, qui, en fin de carrière, se répand en propos venimeux dans une interview…

Audaces et dérapages

Personnages saillants de ce film, certains "bons clients" du scandale font régulièrement la une des journaux : Naomi Campbell, encore, connue pour ses frasques et ses retards (y compris au tribunal), John Galliano, dont la trajectoire folle finira par le dérapage antisémite qu'on connaît, Tom Ford, le roi du porno chic, au cœur d'un incroyable imbroglio économique et aux prises avec le tandem Bergé-Yves Saint Laurent.

Fin connaisseur du sujet, Loïc Prigent dégoupille, sur un rythme endiablé, les grenades d'un microcosme dont il dévoile les outrances, le cynisme et l'inépuisable inventivité. En voix off, il commente sur un ton pince-sans-rire défilés (très) court vêtus, règlements de comptes (parfois sanglants) entre magnats du secteur ou caprices délirants des divas fashion.

vignette primes a venir
vignette week end tv