« Schnocks - La vie en vieux », document “Infrarouge” mardi 1er juin sur France 2

Mis en ligne par dimanche 30 mai 2021 587
« Schnocks - La vie en vieux », document “Infrarouge” mardi 1er juin sur France 2

A découvrir mardi 1er juin à 22:45 sur France 2 dans la case documentaire “Infrarouge”, le film « Schnocks - La vie en vieux » réalisé par Antonin Boutinard Rouelle et Laurent Follea.

Les confidences de ceux que l’on dit vieux, entre coups de gueule, humour et émotions. Des confidences qui nous emmènent au-delà des préjugés pour écouter ceux que l’on n’entend jamais.

"On ne se réveille pas un matin en se disant qu’on est vieux."
"Les gens essaient de mettre les vieux de côté, parce qu'ils pensent qu’ils seront toujours jeunes, parce qu’ils ont peur de vieillir."
"On est invisibles quand on est vieux..."
"Je vis la période la plus extraordinaire de ma vie."

Françoise, Marie-France, Ali, Paul, Mohamed, Marcel, Claudette, Henri, Janine

Elle vit seule en ville au 3ème étage sans ascenseur et a vaincu la maladie, il est agriculteur et prépare sa retraite, elle vient de perdre son mari et apprend à vivre sans lui, ils sont retraités à Marseille et veulent profiter de la beauté du monde, elle est libre et veut danser jusqu’au bout, elle quitte son appartement pour un EHPAD, ils renouvellent leurs vœux de mariage et veulent être enterrés ensemble.

Ils ont entre 64 et 92 ans et vivent un tournant majeur de leur existence. Sur les thèmes du corps, du travail, de l’amour, de la solitude, du foyer, de la mort, ils nous ouvrent les portes de leur intimité. Ils nous livrent une parole rare, sincère et sans tabou. Ils racontent leurs joies, leurs peines, leurs peurs, mais aussi leurs désirs d’avenir. Dans ce film construit en portraits croisés, ils se répondent pour dresser un tableau impressionniste de la vieillesse. En nous donnant leur définition personnelle de cet âge ultime de la vie, ce sont des questions universelles qu’ils soulèvent. Qu’est-ce qu’être vieux ? A quel moment devient-on ou se sent-on vieux ? Est-ce une identité nouvelle ? Comment faire face à la vieillesse ? Comment s’y préparer ?

Leurs confidences, entre coups de gueule, humour et émotions, nous emmènent au-delà des préjugés pour écouter ceux que l’on n’entend jamais.

Note d'intention des réalisateurs

Séniors, vieux, vieillards, anciens, personnes âgées, schnocks... Associée à un naufrage auquel nous ne voulons pas penser, à un horizon que nous refusons de regarder en face, la vieillesse est un angle mort de notre société.… Entre stratégies d’évitement et déni, on la camoufle, on cache les signes de son arrivée, même le reflet de nos miroirs ne doit pas la trahir. Dans notre société “jeuniste” et “âgiste”, le refus de se voir vieillir s’accompagne d’un refus de regarder et d’écouter “les vieux”. Cabossées, ridées et dépassées, les personnes âgées dérangent.

Avec ce film, nous donnons la parole aux anciens pour qu’ils nous donnent leur définition de la vieillesse, en cassant les préjugés. Ils se livrent avec authenticité et franchise, entre coups de gueule et confidences, avec émotion et avec humour. Sans prétendre offrir un panorama exhaustif de la vieillesse française, les différents profils choisis se répondent, s’entrechoquent, offrent des vérités plurielles, une richesse de points de vue qui s’alimentent entre eux. À chacun nous posons la question : à partir de quand se définit-on soi-même comme un vieux ? Qu’est-ce que la vieillesse ? Chacun a sa définition ? Il y a “des vieillesses” et ce film en sera l’illustration.

Leurs phrases ne commencent pas par “quand j’étais jeune” ou “de mon temps”. Ils se racontent au présent. Que ce soit sur le thème du travail, de l’amour, du corps, du foyer, de la solitude, des souvenirs, de la mort, nous les saisissons alors qu’ils vivent un bouleversement, un basculement.

Ce film est un portrait croisé de personnages charismatiques, tourné au plus près d’eux, sans filtre, qui ont une capacité d’introspection et de réflexion. Leurs vies ne sont pas extraordinaires, mais c’est leur manière de ressentir, d’appréhender, de désirer qui les rend passionnants.

Publié dans Documentaires
vignette primes a venir
vignette week end tv