« Quand l'art dérange », panorama de l’art contemporain, mercredi 2 juin sur ARTE

Mis en ligne par lundi 31 mai 2021 1682
« Quand l'art dérange », panorama de l’art contemporain, mercredi 2 juin sur ARTE

À travers la rencontre de figures emblématiques, ARTE propose mercredi 2 juin à 22:25 un panorama en trois parties de l’art contemporain qui provoque et résiste au pouvoir comme aux diktats sociétaux et religieux.

Partie 1 Pouvoir et politique

Drame des réfugiés, montée des régimes autoritaires, libertés bafouées ou destruction de l’environnement : face aux crises contemporaines, l’art, sous ses formes les plus novatrices, peut-il s’imposer comme un contre-pouvoir ?

Dans le monde entier, des artistes militants donnent de la voix, en multipliant les actions coup de poing, des happenings à diverses performances éminemment politiques, au risque de choquer, en flirtant avec le cynisme, le mauvais goût ou le vandalisme…

Ce premier épisode explore l’œuvre de ce diable d’Ai Weiwei, opposant au régime de Pékin, mais aussi le parcours de l’ex-membre des Pussy Riot, Nadejda Tolokonnikova, ou encore l’art du provocateur allemand Christoph Schlingensief, digne héritier de Joseph Beuys.

Partie 2 Foi et religion

Jusqu’au l’art peut-il aller en s’emparant du sacré ? Si certains artistes contemporains n’hésitent pas à conspuer la corruption des institutions religieuses, d’autres s’inspirent de l’expérience mystique pour réactualiser dans leurs œuvres des icônes millénaires. Pourtant, s’approprier une iconographie ou des concepts sacrés, de l’image de la crucifixion aux piliers de l’islam, ne manque jamais de susciter la controverse, convoquant aussitôt le blasphème.

Cet épisode part à la rencontre d’artistes qui ont osé défier les tabous de la religion. Parmi eux, l’Américain Andres Serrano, auteur du sulfureux Piss Christ, le sculpteur italien iconoclaste Maurizio Cattelan ou Hermann Nitsch, figure de l’actionnisme viennois, dont les performances sanglantes choquent autant qu’elles fascinent.

Partie 3 Féminisme et genre

Pendant des siècles, l’art est resté un univers d’hommes, reléguant les femmes au rang de muses, de modèles ou d’objets de désir. Mais l’heure de la revanche, semble-t-il, a sonné. Alors que la déferlante #MeToo n’a pas épargné l’art contemporain, des créatrices s’attaquent aux multiples avatars du patriarcat. Entre les corps érotisés et désarticulés de la sculptrice suédoise Anna Uddenberg, les masques de la performeuse Narcissister, les gros plans fragmentés de Marilyn Minter ou encore le travail de l’Iranienne Shirin Neshat sur les rapports entre genre et islam, des artistes femmes s’emploient à déconstruire notre vision des relations entre les sexes en détournant les codes formatés de la féminité.

Publié dans Documentaires
vignette primes a venir
vignette week end tv