« La ligne de démarcation, une France coupée en deux (1940-1943) », lundi 7 juin sur France 3

Mis en ligne par samedi 5 juin 2021 931
« La ligne de démarcation, une France coupée en deux (1940-1943) », lundi 7 juin sur France 3

A découvrir lundi 7 juin à 21:05 sur France 3, « La ligne de démarcation, une France coupée en deux (1940-1943) », un document inédit raconté par Chloé Réjon, réalisé par Vincent de Cointet.

Entre juin 1940 et mars 1943, la ligne de démarcation a séparé les Français dans leur propre pays. Cette frontière honteuse, longue de 1 200 kilomètres, a fracturé la France en deux. Pendant presque trois ans, elle a commandé le quotidien des 40 millions de Français.

Comment ont-ils vécu cette épreuve sans précédent ? Comment ont-ils aimé, échangé, circulé d’une zone à l’autre ? Comment ont-ils travaillé quand tout était bloqué, bouleversé ? Et cette frontière intérieure, comment l’ont-ils franchie quand leur vie était menacée ?

Imposée par l’occupant allemand après l’armistice de juin 1940, cette frontière intérieure, allant des Alpes aux Pyrénées, a divisé la France en deux : au nord, la zone occupée par les soldats d’Hitler. Au sud, la zone administrée par le régime de Vichy du maréchal Pétain.

Ce film rappelle l’existence de cette frontière unique dans l’histoire de notre pays et lève le voile sur la tragédie qu’elle fut : le théâtre des errements honteux de la collaboration comme celui des actes les plus courageux, les plus nobles. Aux images d’archives et de tournage sur les lieux autrefois traversés par la ligne se mêlent des interviews avec les derniers témoins de cette époque.

Des frontaliers racontent l’impact de la ligne sur leur vie quotidienne ; des fils et filles de passeurs racontent comment ils ont aidé leurs parents au péril de leur vie à faire passer clandestinement la ligne à des soldats évadés, des aviateurs abattus ou des familles entières en fuite.

Des Juifs se rappellent comment ils ont dû franchir la ligne pour échapper aux persécutions. Certains ont même été arrêtés lors de leur passage et internés. Car la ligne de démarcation n’a pas seulement déstructuré la vie économique et sociale de tout un pays. Elle a aussi été un redoutable outil au service de la persécution et de la déportation des Juifs de France.

Les personnages

Claude Lecomte a 15 ans à l'époque de la ligne de démarcation. Il fait passer quelques personnes avec ses parents et frères et soeurs à Montpon, village de Dordogne coupé en deux par la ligne. Il est issu d’une famille de 5 enfants. Ironie de l’histoire : son père, originaire du Nord, avait fui sa région natale et s’était installé à Montpon en 1924 pour éviter une invasion similaire à celle de 1914.

Monique Fermé a 11 ans en 1940. Elle habite avec ses parents au niveau de la ligne de démarcation à Montrichard (près de Tours). Ses parents font d'abord passer des gens puis finissent par participer activement à la résistance en réceptionnant et en cachant des armes parachutées de Londres.

Jean Grenier-Godard a 12 ans en 1940, il est le fils de Blanche Grenier-Godard qui est à la tête d'un réseau de passeurs à Dijon.

Lucienne Mandelbaum avait 14 ans lorsqu'elle échappe à la rafle du Vel d'Hiv. Elle raconte l'exil de sa famille vers le sud et le passage de la ligne.

Victor Haïm est un dramaturge français. D’origine juive séfarade, il a six ans lorsque, en 1941, il quitte Nantes pour se réfugier en zone libre après avoir passé la ligne de démarcation. Il vit clandestinement avec ses parents et sa soeur dans le Massif central. L’ensemble de la famille de sa mère est exterminé durant la guerre.

Henri Ostrowiecki a 3 ans lorsque sa mère juive est déportée. Malade, il est emmené à l'hôpital Rothschild où il est exfiltré grâce aux infirmières. Il raconte cet épisode ainsi que son enfance sous l'occupation.

Georges Parnon est un jeune adolescent lorsque la guerre éclate. Il habite à Sault-de-Navailles dans les Pyrénées-Atlantiques. Le village est divisé entre zone libre et zone occupée. Il est l’une des rares personnes ayant connu la ligne de démarcation encore en vie dans le département.

Publié dans Documentaires
vignette primes a venir
vignette week end tv