“Sale temps pour la planète” « Morbihan, les défis de la petite mer », mercredi 28 juillet sur France 5 (vidéo)

Mis en ligne par lundi 26 juillet 2021 1816
“Sale temps pour la planète” « Morbihan, les défis de la petite mer », mercredi 28 juillet sur France 5 (vidéo)

Mercredi 28 juillet à 21:05, France 5 diffusera un nouvel inédit de la 15ème saison de la collection documentaire “Sale temps pour la planète” qui nous emmène cette semaine dans le Golfe du Morbihan.

La légende dit du Golfe du Morbihan qu’il compte autant d’îles qu’une année compte de jours. Autant de territoires et de paysages sauvages pour un département qui porte le nom de Morbihan, “petite mer”, en breton.

Attachés à ce pays, ses habitants vivent des richesses de la terre et de l’océan. Un monde qui évolue au rythme du climat et de ses colères… Routes détruites, dolmens qui prennent l’eau, presqu’îles coupées du continent. Pourtant, habitués aux soubresauts de la mer, les populations sont, aujourd’hui, en première ligne des bouleversements climatiques. Nombre d’entre eux font le choix de s’adapter plutôt que de subir en prenant le parti de modes de vie alternatifs et durables.

Mytiliculteurs, ostréiculteurs, chez les professionnels de la mer, certains rivalisent d’inventivité et de bon sens pour devenir plus résilients. De l’eau et du vin… L’Île d’Arz vient de mettre en bouteille sa première cuvée, un effet positif du réchauffement planétaire… Mais le Morbihan pourrait également devenir le nouvel eldorado. L’Insee évoque l’arrivée de 250 000 nouveaux résidents d’ici à 2050 qui vont fuir les fortes chaleurs du sud de la France pour cette nouvelle Côte d’azur !

A la suite de cet inédit, France 5 rediffusera le numéro « Corse, une ile en surchauffe ».

En 2015, la Conférence de Paris sur le climat avait fixé comme objectif de limiter le réchauffement climatique à 2°C, d'ici à 2050. Si, pour certains, cela relève de la fiction, c'est déjà une réalité en Corse. Sécheresse, incendies, inondations, érosion, qualité de l'eau... L'île de Beauté préfigure les bouleversements du climat.

Destination très touristique, la Corse a pour l'instant réussi à préserver son patrimoine naturel et culturel. Mais qu'en sera-t-il demain ? Alors que les inondations pèsent sur le quotidien des habitants, la mauvaise qualité de l'eau est préoccupante. Selon le ministère de la Santé, près de 40 000 Corses sur 330 000 n'ont pas accès à une eau de bonne qualité. Le problème de l'eau engendre celui de la sécheresse. Les agriculteurs sont les premières victimes
des canicules.

En janvier 2018, les Corses ont choisi d'élire les nationalistes à la tête de la collectivité. Mais l'indépendance politique peut-elle être une priorité à l'heure où les changements climatiques impactent tous les secteurs de l'économie ?

Dernière modification le lundi, 26 juillet 2021 10:43
Publié dans Documentaires
vignette primes a venir
vignette week end tv