“Une maison, un artiste” : Gustave Caillebotte, le plus discret des impressionnistes, dimanche 1er août sur France 5

Mis en ligne par vendredi 30 juillet 2021 1711
“Une maison, un artiste” : Gustave Caillebotte, le plus discret des impressionnistes, dimanche 1er août sur France 5

Écrivains, chanteurs, peintres… Cette nouvelle saison de “Une maison, un artiste” sur France 5 revisite la vie et le parcours de quelques grands noms du monde des arts et de la culture, en dévoilant les maisons qui ont marqué leur existence et nourri leur imaginaire. Ce dimanche 1er août le quatrième épisode vous propose de découvrir la demeure du peintre impressionniste Gustave Caillebotte.

En 1860, le jeune Gustave Caillebotte, âgé de 12 ans, découvre la maison de campagne que ses parents viennent d’acheter à Yerres, à vingt kilomètres au sud de Paris. Durant vingt ans, il va y découvrir les joies de la nature, de la lumière et de la couleur.

Il est loin d’imaginer à quel point il va laisser son empreinte dans l’histoire de l’art, que ce soit par ses œuvres audacieuses et avant-gardistes, comme Les Raboteurs de parquet ou Rue de Paris, Temps de pluie, mais également par le soutien décisif qu’il va apporter au mouvement impressionniste. Derrière cette destinée hors du commun, il y a un artiste humble qui peint dans son jardin : tulipes, potager, ou mille petits reflets dans l’eau.

Autant d’impressions gravées dans sa mémoire qui remontent à l’époque bénie de son enfance.

Cet été, “Une maison, un artiste” ouvrirra également les portes des demeures de l'Abbé Pierre, Dora Maar, Azzedine Alaia, Pierre Cardin, Michel Legrand et Louis Pasteur.

Dernière modification le vendredi, 30 juillet 2021 11:40
vignette primes a venir
vignette week end tv