« Journal d'un médecin de ville », mercredi 25 août sur ARTE (vidéo)

Mis en ligne par lundi 23 août 2021 945
« Journal d'un médecin de ville », mercredi 25 août sur ARTE (vidéo)

Après plus de trois décennies d’exercice en région parisienne, un médecin généraliste s’apprête à prendre sa retraite. Le tableau éclairant d’une société fragilisée et d’un système de santé défaillant à découvrir sur ARTE mercredi 25 août à 23:05.

Il connaît par cœur tous ses patients. Il a vu grandir leurs enfants, suit parfois aussi leurs petits-enfants. Au fil des ans, le docteur Mesdom a aidé chacun à traverser les épreuves de la vie, à affronter les maladies saisonnières ou chroniques, les accidents en tous genres et les rappels de vaccins.

Installé en région parisienne, il partage un cabinet avec deux confrères. Régulièrement présent à leurs côtés depuis quatorze mois, Thomas, qui achève sa thèse, lui succédera à son départ. Mais en attendant ce jour, le médecin de ville ne désarme pas. Les visites à domicile s’enchaînent à bon rythme et le cabinet ne désemplit pas. Auscultant les âmes qui vacillent parfois autant que les corps douloureux, le praticien aspire, lui aussi, au repos. Mais pas simple de quitter cette patientèle avec laquelle se sont noués des liens de respect et souvent d’affection.

Le docteur Mesdom sait que les choses seront différentes pour son jeune remplaçant. L’époque où les médecins de ville avaient besoin d’avoir de nombreux patients, pour lesquels ils ne comptaient pas leurs heures, est révolue. Aujourd’hui, ce sont les patients qui, désespérément, cherchent un généraliste.

Parent pauvre

Jamais la réalité du désert médical, même dans les grandes villes, n’a été plus palpable que dans ces derniers mois de consultations où Jean-Paul Mesdom et ses associés affrontent les carences d’une médecine de ville devenue le parent pauvre du système de santé français.

Suivi plusieurs mois durant dans l’exercice de sa pratique, le docteur révèle au fil des cas qui se succèdent la dureté du monde du travail, les dysfonctionnements de l'hôpital, les déboires des plus âgés face au tout numérique mis en place par l’assurance santé. Le tableau éclairant d’une société fragilisée, où la proximité et le suivi d’un généraliste se révèlent des richesses à préserver, coûte que coûte.

Un document inédit réalisé par Nicolas Mesdom.

Dernière modification le lundi, 23 août 2021 13:15
Publié dans Documentaires
vignette primes a venir
vignette week end tv