“Les routes de l'impossible” « Ukraine, dans la brume des Carpates », vendredi 27 août sur France 5 (vidéo)

Mis en ligne par mercredi 25 août 2021 1507
“Les routes de l'impossible” « Ukraine, dans la brume des Carpates », vendredi 27 août sur France 5 (vidéo)

Vendredi 27 août à 20:50, France 5 vous proposera de découvrir un nouvel épisode inédit de la collection documentaire “Les routes de l'impossible” qui nous emmène cette semaine en Ukraine.

Pour conduire en Ukraine, il faut s’armer de patience et avoir les nerfs solides. Il faut aussi avoir de l’imagination, savoir bricoler et compter sur la solidarité entre conducteurs pour arriver à destination.

Dans les provinces reculées du pays, les routes sont dans un état désastreux. Elles n’ont pas été entretenues depuis l’indépendance, il y a 30 ans. L’Ukraine reste profondément marquée par son passé soviétique.

Mikola, au volant de sa Moscovitch, doit compter deux jours pour rejoindre son travail à Sarata, un village isolé dans les montagnes. Cinquante kilomètres de trajet et des galères à n’en plus finir. Ennuis mécaniques, dérapages, enlisements, passages infranchissables… Un quotidien pénible partagé par ceux qui ont la chance d’avoir une voiture. Depuis l’effondrement du bloc soviétique, l’Ukraine agonise. C’est le pays le plus pauvre d’Europe.

A Shepit, un petit village du sud, les finances du bureau de poste local sont à sec. Dimitri, le facteur, est contraint d’utiliser sa voiture personnelle pour faire sa tournée. Une Lada de 1972 qui tombe en ruine. Il ne gagne que 75 euros par mois mais rien ne l’arrête. Il est le dernier lien social avec des habitants coupés du monde et abandonnés par le pouvoir politique depuis des décennies.

En Ukraine le taux de chômage atteint 20%. Les conditions de vie difficiles poussent une partie de la population à tremper dans les petites combines et les trafics pour gagner un peu d’argent. Dans la région de Rivne, Viktor et ses hommes sont devenus chercheurs d’ambre pour nourrir leurs familles. C’est illégal mais ils sont prêts à prendre des risques. Pour atteindre le précieux filon, ils n’ont d’autres choix que de traverser les marécages avec un tank.

Un peu plus au sud, les Carpates sont devenues l’Amazonie de l’Europe. La déforestation détruit tout sur son passage. Yuri et son père Miroslav tentent de préserver coûte que coûte ce joyau de la nature et son écosystème. Pour aider les cerfs qui disparaissent faute de nourriture, ils gravissent des montagnes et des chemins qui n’existent pas. En hiver, leur camion réformé de l’armée russe se transforme souvent en brise-glace. L’Ukraine est aux portes de l’Europe mais dans certaines parties du pays, on y vit encore comme en 1950.

A la suite de cet inédit, France 5 rediffusera le numéro « Cuba, viva la vida ».

A Cuba, la plupart des routes sont en bon état. Mais dans les campagnes, c'est une autre histoire ! D'autant qu'il y a très peu de voitures en état de marche. Depuis presque 60 ans, Cuba est coupée du monde. Les États-Unis ont mis le pays sous embargo économique... Les voitures neuves sont quasi inexistantes et les pièces de rechanges sont presque introuvables. Les Cubains sont donc devenus les rois de la débrouille : ils maintiennent en vie des voitures qui datent pour la plupart des années 50. Elles sont à leur image, un génial métissage mécanique. Pas de quoi filer à toute allure mais suffisant pour tracter la belle américaine âgée de 77 ans...

Dernière modification le mercredi, 25 août 2021 11:20
Publié dans Documentaires
vignette primes a venir
vignette week end tv