« Chine : le drame ouïghour », mardi 8 février sur ARTE (vidéo)

Mis en ligne par dimanche 6 février 2022 1930
« Chine : le drame ouïghour », mardi 8 février sur ARTE (vidéo)

Nourri d’accablants témoignages, un récit rigoureux de la tragédie des Ouïghours, minorité victime d’une répression systémique et d’un génocide culturel par les autorités chinoises. Un document inédit à voir sur ARTE mardi 8 février à 20:50.

Tortures dans d’immenses camps d’internement, disparitions, travail forcé, "rééducation" des enfants et des adultes, stérilisations massives, surveillance généralisée et destruction du patrimoine mémoriel, y compris des cimetières : la politique de la Chine au Xinjiang à l’égard des Ouïghours, population de 11 millions de turcophones à majorité musulmane, s’apparente à un génocide.

Dans cette terre des "montagnes célestes" à l’ouest du pays, riche en ressources − charbon, pétrole et gaz… − et porte d’entrée stratégique des nouvelles routes de la soie chères à Xi Jinping, on estime aujourd’hui à plus de 1 million le nombre de personnes détenues arbitrairement. Alors que Pékin tient d’une main de fer une région qui n’a plus d’autonome que le nom, le numéro un chinois n’hésitait pas, en 2014, à exhorter les autorités locales du Parti à utiliser "les outils de la dictature" dans leur "lutte totale contre le terrorisme, l'infiltration et le séparatisme" et à ne montrer "absolument aucune pitié".

Depuis des années, prenant prétexte d’une prétendue lutte contre le radicalisme et la pauvreté, le Parti communiste se livre à une persécution systématique de cette ethnie, visant à éradiquer sa culture. Parallèlement, organisée à partir de 1949, la migration des Han au Xinjiang s’accélère. Depuis 2018, pourtant, des lanceurs d’alerte accumulent documents et témoignages accablants pour dénoncer les exactions commises et les violations des droits humains.

Longtemps sans réaction, la communauté internationale commence à s’en préoccuper. Mais les sanctions timides qui frappent l’incontournable partenaire économique chinois ne l’empêchent pas de poursuivre une répression sans équivalent depuis la Seconde Guerre mondiale.

Identité menacée

Pourquoi cet effroyable acharnement qui, au-delà de la Chine, interroge aussi l’avenir de la démocratie et de la liberté dans le monde ?

Mêlant archives, témoignages bouleversants de rescapés des camps de détention et décryptages d’experts, chinois et étrangers, ce documentaire met au jour l’ampleur d’une tragédie hier passée sous silence. En remontant le cours tumultueux de l'histoire du Xinjiang depuis Mao, cette ambitieuse investigation explore aussi le traitement infligé à ses minorités par la Chine et montre pourquoi et comment l'ethnie majoritaire des Han veut assimiler, voire éliminer, les Ouïghours, dont la diaspora, bien seule face à Pékin, tente d’organiser la résistance pour préserver l’identité menacée de son peuple.

Publié dans Documentaires
vignette primes a venir
vignette week end tv