« Il était une fois l'amour à la française », lundi 14 février sur France 3 (vidéo)

Mis en ligne par samedi 12 février 2022 1438
« Il était une fois l'amour à la française », lundi 14 février sur France 3 (vidéo)

Lundi 14 février à partir de 21:10, à l'occasion de la Saint-Valentin, France 3 diffusera une série documentaire sur notre Histoire et nos histoires d’amour qui ne sont pas étrangères l’une à l’autre.

Depuis la Révolution française, l’amour est une affaire d’État en France, dans ce pays qui a décrété que « tous les Hommes naissent libres et égaux », quelle égalité existe-t-il dans les relations entre les femmes et les hommes ? Et quelle est la place du consentement ou du désir au fil du temps ? Cette histoire tumultueuse de plus de 200 ans fonde nos façons de voir l’amour.

Dans les esprits, il se dit souvent que l’amour n’aurait pas d’histoire, qu’il serait juste une sensation, voire une question d’hormones, une sorte d’excuse pour ne rien changer : « ça a toujours été comme ça ». Cette série documentaire, mêlant archives et témoignages, est le récit de la construction de codes amoureux, des enjeux politiques et sociaux qui les sous-tendent, les conflits à l’œuvre, les traces qui s’inscrivent peu à peu dans nos esprits, jusqu’à sembler naturelles.

Dans le combat des Français pour la liberté et l’égalité, les relations amoureuses sont sans cesse bousculées, réinventées. Et pourtant, elles restent dans l’ombre. Des Français de tout âge, connus ou inconnus, partagent leurs histoires familiales et intimes, et leurs voix se mêlent à la grande histoire de France. Cette autre façon de regarder notre histoire commune permet à la fois de se sentir intimement lié à elle, et de trouver des réponses pour pouvoir aimer simplement comme on en a envie.

Avec la participation de : Jean-Pierre Darroussin, Claire Chazal, Assa Sylla, Cécile Bois, Katherine Pancol, Geneviève Fraisse, Dave, Lilianne Rovère, Sarah Ouramoune, Queen Camille, Cédric Klapish, Yvonne Knibiehler, Grace Ly, Catherine Robbe-Grillet.

Épisode 1 : Les premiers pas : 1789 - 1914

La Révolution française commence bien : elle légalise le mariage civil, un choix qui peut se défaire par le divorce, pour la première fois au monde, par consentement mutuel. Mais à peine 3 ans plus tard, les femmes commencent à être les grandes perdantes. Le Code civil scelle leur sort : elles sont la propriété des hommes. Le consentement disparaît. Tout au long du 19e siècle, les codes de l’amour à la française s’installent.

Épisode 2 : Pour le meilleur et pour le pire : 1914 -1956

La Première Guerre mondiale sépare les couples, et c’est pourtant là que la vie à deux devient le symbole de l’amour. Jusqu’au début des années 50, la France explore toutes ses facettes, du glamour au sacrifice, du coup de foudre à l’invention de la ménagère.

Épisode 3 : Désir et consentement : 1956 - Aujourd’hui

C’est le temps de l’invention de la pilule, de la liberté sexuelle. Alors l’amour va changer en cinquante ans, plus qu’en deux siècles. Pour la première fois, les femmes mènent la danse. Mais qu’est-ce qu’elles veulent ? Rien de moins que l’égalité en amour. Que leur désir compte autant que celui des hommes. La bataille du consentement s’engage.

Note d'intention de Françoise Davisse et Carl Aderhold, auteurs de cette série documentaire

Il était une fois l’amour à la française, le projet nous a semblé évident après l’expérience d’histoires d’une nation.

La nation est, aussi, une affaire privée

Car s’il est une manière originale de regarder l’histoire de France c’est bien d’affirmer que nos vies intimes, nos relations amoureuses sont liées à la vie publique. Pour construire la nation, pour faire la société française telle que nous la connaissons, ce qui a été essentiel pour tous les pouvoirs a été d’organiser nos vies privées, les rapports hommes femmes et la famille.

Retrouver l’histoire des femmes

C’est une manière de redonner toute leur place aux femmes dans cette histoire, à un moment où, de Me too aux féminicides, le pays de l’amour et de la galanterie s’interroge sur son modèle amoureux.

Mais faire une histoire commune

Nous avons choisi de ne pas faire une histoire des femmes : l’histoire des rapports amoureux, de leurs codes, de leur évolution permet d’inclure tout le monde, quelque soit le genre et l’orientation sexuelle, dans un même récit. Nous avons voulu partir des interrogations actuelles, communes à tous : le consentement, le désir, la place du choix individuel, du couple et de la famille.

Des films d’action et d’émotions

L’histoire pour nous est toujours une épopée. Comme pour l’immigration, il s’agit de construire l’histoire comme un combat entre les normes sociales, politiques de la construction de la nation et les désirs des humains de faire leur vie.
Le poids des relations amoureuses sur la construction de la nation est aussi surprenant que celui de l’immigration. On y découvre le rôle de l’histoire contemporaine, à partir de la révolution, sur un sujet dont on pense qu’il est de tout temps.

Un silence bien français

Il était une fois l’amour à la française, c’est avant tout le projet d’inclure dans l’histoire nationale les histoires personnelles. Les sentiments sont intimes, mais en France, cette discrétion impose le silence sur tout ce qui touche aux histoires sexuelles, mais aussi amoureuses ou familiales, faisant du secret de famille un sport national. Ces films, loin du sensationnel, ouvrent la porte à la possibilité de se raconter. L’angle historique propose une forme d’éducation sexuelle, tout le monde peut s’y retrouver sans gêne.

Une série qui fait plaisir

Il était une fois l’amour à la française, prend de front bien des non-dits, pour désamorcer les problèmes, en rire parfois, libérer et soulager.
Avec ce récit, on peut enfin se parler d’amour, sans se sentir jugé, dénoncé.

Juste redécouvrir, dans le temps, nos blocages et nos désirs. Juste oser parler d’amour...

Francoise Davisse et Carl Aderhold publient « L’Amour à la francaise » le 3 février 2022 aux Editions First, le prolongement de leur grande enquête. Quels que soient notre sexe, nos attirances et nos trajectoires, ce livre permet de construire un récit commun qui libère pour chacun la possibilité́ d’aimer comme il le souhaite.

Publié dans Documentaires
vignette primes a venir
vignette week end tv