« Familles Mortelles » : série documentaire dans l'univers du funéraire, jeudi 17 février sur 6ter (vidéo)

Mis en ligne par mardi 15 février 2022 5327
« Familles Mortelles » : série documentaire dans l'univers du funéraire, jeudi 17 février sur 6ter (vidéo)

Jeudi 17 février à 21:05, 6ter débutera la diffusion d'une nouvelle série documentaire inédite : « Familles Mortelles ». Une immersion totalement inédite dans l'univers du funéraire...

Qui peut bien exercer l'étrange métier de conseiller funéraire ? Familière de tous et pourtant enveloppée de mystère, cette profession si particulière est exercée par environ 4 000 familles en France !

La nouvelle série-documentaire « Familles Mortelles », va suivre le quotidien peu commun et parfois déconcertant de quatre familles...

Qu’elles exercent ce métier depuis des générations ou depuis quelques mois, ces familles ont en commun leur professionnalisme, leur empathie, l’amour de leur métier et leur dévouement. Leur mission : rassurer et respecter les souhaits des familles qui leur font confiance. Dans une ambiance chaleureuse, elles oeuvrent tous les jours pour que le dernier voyage soit le plus doux possible et elles ne sont jamais à court d’idées pour y arriver !

Cérémonies personnalisées, convoi funéraire d’exception ou encore accompagnement au deuil, tout est peaufiné dans les moindres détails et les challenges ne manquent pas !

Les 4 familles suivies dans cette série documentaire

Les soeurs Vigo Habran : les « croques-madames » qui démarrent leur activité

Élodie, 43 ans et Laeticia, 48 ans Sainte-marie-aux-chênes – Moselle (lorraine)

Élodie et Laeticia sont deux soeurs qui ont perdu leur papa en mars 2019. Face à l’incompétence des pompes funèbres qu’elles avaient engagées à l’époque, elles ont dû se débrouiller pour organiser elles-mêmes les obsèques ! Une expérience difficile qui a déclenché chez elles une véritable vocation. En 2020, elles ont donc ouvert leur propre agence funéraire. Leur objectif est d’accompagner réellement les familles et de personnaliser les obsèques. Élodie s’occupe de la gestion des obsèques et des cérémonies, Laeticia quant à elle se spécialise dans l’accompagnement au deuil et comme elle le dit si bien « parler de la mort on n’en mourra pas ! »

La famille Peschet : « un couple de choc, leurs 3 filles et leur équipe : un rythme soutenu sans jamais de temps mort ! »

Sébastien, 36 ans – Marion, 35 ans et leurs 3 filles : Maylee, 14 ans, Elea, 10 ans, Anaé 7 ans Flers – Orne (normandie)

L’entreprise Peschet a été créée en 1882 par l’arrière-arrière-grand-père de Sébastien, qui a repris les rênes de l’agence depuis maintenant 9 ans. Avec environ 200 obsèques par an, en Normandie, le rythme est soutenu !  Heureusement dans sa mission, Sébastien peut compter sur Marion sa femme, ses parents à la retraite mais toujours prêts à aider, ses employés dévoués à leur métier et enfin sur ses 3 filles qui n’hésitent pas à venir prêter  ain forte quand cela est nécessaire ! En plus de gérer l’agence, Sébastien est marbrier et aussi maitre de cérémonie.

La famille Day-Michel : au service des défunts ruraux !

Marion, 28 ans - Yohann 31 ans Bouxurulles – Vosges (lorraine)

Marion et Yohann ont choisi de s’installer dans un petit village des Vosges de 177 habitants ! Les maitres mots du couple sont proximité, authenticité et ruralité. A eux deux, Yohann et Marion peuvent tout gérer de A à Z. En  effet, Yohann est thanatopracteur et Marion, quant à elle, conseillère funéraire, dans leur agence située… dans leur maison !  Si pour les villageois l’installation de la petite famille a dû être un tantinet surprenant, le couple a  trouvé ici « une deuxième famille ». Yohann a deux filles de 12 et 7 ans. Louise, la plus jeune, est très familiarisée avec le métier de son papa, elle les accompagne même sur des marchés locaux et distribue les prospectus de  publicité aux passants !

La famille Fontan : la dynastie funéraire !

Bernard, 67 ans - Évelyne, 61 ans - Sonia, 41 ans - Lionel, 40 ans Tarbes – Hautes-Pyrénées (occitanie)

À l’origine, les Fontan sont tailleurs de pierre depuis 1871… C’est Bernard, le patriarche de la famille qui a ouvert l’activité pompes funèbres il y a une dizaine d’années. Et aujourd’hui, dans la dynastie, chacun son rôle ! Bernard qui s’occupait de la marbrerie, est aujourd’hui à la retraite mais « chapeaute » toutes les activités. Côté fleurs, on trouve Évelyne, la maman, qui s’occupe du magasin. À la marbrerie, c’est Lionel, le fils, le responsable des lieux. Artiste passionné de sculpture, Lionel créé aussi ses propres oeuvres dans son temps libre… À l’agence de pompes funèbres, c’est Sonia, la fille qui est aux manettes. Empathique, souriante et dévouée, elle met tout en oeuvre pour accompagner les familles dans ces moments difficiles.

Épisode 1

Se lancer dans les pompes funèbres peut sembler étonnant, c’est pourtant le choix qu’ont fait Élodie et Laeticia, deux sœurs, qui viennent d’ouvrir leur agence funéraire en Lorraine. Aujourd’hui, elles ont rendez-vous avec un fournisseur de cercueils afin de revoir leur gamme… un choix difficile !

En Normandie, Sébastien Peschet et son équipe doivent organiser, dans leurs locaux, une cérémonie civile. L’installation, le déroulé de la cérémonie, la musique, tout doit être parfait, car dans ce métier, pas le droit à l’erreur.

Dans le petit village de Bouxurulles dans les Vosges, nous ferons la connaissance d’une famille au quotidien peu ordinaire. Après avoir déposé sa fille à l’école, Yohann, thanatopracteur, devra aller s’occuper du corps d’un défunt…

Enfin, nous terminerons la soirée en Lorraine avec Laeticia qui souhaite se spécialiser dans l’accompagnement au deuil : elle va organiser son premier apéro de la mort !

vignette primes a venir
vignette week end tv