« Diversité contre extinction : le grand défi de l'humanité » mardi 19 avril sur ARTE (vidéo)

Mis en ligne par dimanche 17 avril 2022 648
« Diversité contre extinction : le grand défi de l'humanité » mardi 19 avril sur ARTE (vidéo)

Sur tous les continents, des hommes et des femmes s’engagent pour la préservation d’espèces menacées de disparition. Au-delà des constats tragiques sur les atteintes portées à la biodiversité, un tour d’horizon d’initiatives inspirantes. Un document inédit à voir sur ARTE mardi 19 avril à 20:50.

En bordure de l’Amazonie brésilienne, un refuge recueille des animaux blessés par les mégafeux qui ravagent le poumon vert de la planète.

Dans l’État du Minas Gerais, le photographe Sebastião Salgado (Le sel de la terre) mène l’un des plus importants projets de reforestation au monde.

Au large du Belize, la biologiste marine Melanie McField s’investit dans la protection du deuxième plus grand récif corallien du monde.

En Allemagne, un agriculteur bio a placé son exploitation céréalière au diapason des activités d’un couple de tariers des prés, une espèce d’oiseau menacée d’extinction.

En France, un berger élève des chèvres de Lorraine, une race caprine en danger, au milieu d’un espace naturel où s’épanouit la gentiane croisette, une plante dont la floraison est indispensable à la survie de l’azuré, le papillon qui assure la pollinisation des prairies dont se régale son cheptel

En Tanzanie, dans le parc du Serengeti, un programme gouvernemental a transformé d’anciens braconniers en rangers.

Près de la mégapole de Shenzhen, en Chine, une biologiste étudie le chat-léopard, un félin que la dégradation de son habitat forestier pourrait bien faire disparaître…

Nature somptueuse

Réchauffement climatique, surpopulation et urbanisation galopante, déforestation, agriculture intensive, braconnage, orpaillage clandestin… : la liste des ravages engendrés par les activités humaines sur les écosystèmes est longue. Selon le Conseil mondial de la biodiversité, la Terre vit actuellement la plus grande extinction de masse depuis la disparition des dinosaures.

En réponse aux conséquences terribles que les prédations humaines font peser sur le vivant, Lourdes Picareta part sur les traces d’hommes et de femmes – scientifiques, chercheurs, vétérinaires, paysans…– engagés au quotidien pour la préservation d’espèces sauvages, animales et végétales.

Tourné aux quatre coins de la Terre et nourri d’images d’une nature somptueuse – sur terre, sous les mers et dans les airs –, ce documentaire, par la diversité des initiatives salutaires qu’il met en lumière, laisse espérer que tout n’est pas encore perdu.

Publié dans Documentaires
vignette primes a venir
vignette week end tv