« Coldplay : A Head Full of Dreams » : Plongée intime dans les archives du groupe, vendredi 6 mai sur ARTE

Mis en ligne par mercredi 4 mai 2022 693
« Coldplay : A Head Full of Dreams » : Plongée intime dans les archives du groupe, vendredi 6 mai sur ARTE

Plongée intime dans les archives de Coldplay, de l’indie acoustique des débuts aux stades exubérants de la gloire mondiale. Un documentaire réalisé par Mat Whitecross, un des plus vieux amis du chanteur Chris Martin, à voir ou revoir sur ARTE vendredi 6 mai à 22:25.

Qui aurait pu prédire que les quatre sympathiques amis de faculté de Londres deviendraient un jour un des plus grands groupes pop rock de la planète ?

Chris Martin, Will Champion, Jonny Buckland et Guy Berryman ne s’en doutaient qu’à peine, tant le succès de leur premier EP et son iconique "Yellow" fut fulgurant, précipitant la signature avec le label Parlophone (maison historique du rock anglais et… des Beatles) et la préparation d’un premier album.

La route était toute tracée jusqu’au sommet des charts, grâce aux multiples réinventions du quatuor et au travail du producteur Brian Eno, qui acheva la métamorphose de ce petit groupe indépendant en une machine de stades, sans jamais réellement qu'il ne perde son identité.

Une histoire de clan

Coldplay est avant tout l’histoire d’un clan. Les quatre complices sont farouchement attachés à la boussole de l’amitié, qui les aura fait naviguer sans trop tanguer dans l’océan trouble de la célébrité. Une loyauté qui leur aura également bien souvent sauvé la mise et qui explique en grande partie leur longévité.

Le documentariste Mat Whitecross (qui suit le groupe depuis vingt ans) est d’ailleurs un ami d’enfance du chanteur Chris Martin. Ses images d’archives intimes baladent le fan de répétitions en studio jusqu’aux coulisses des plus célébres festivals, sans faire l’impasse sur les quelques difficultés qu’a connues le groupe sur la voie royale du succès.

Il livre aussi quelques pépites malicieuses, comme ces images d’un tout jeune Chris Martin en 1998 prédisant, avant un concert, que Coldplay était à quatre ans d’une renommée mondiale. Visionnaire : en 2002, le groupe tenait la tête d’affiche de Glastonbury, le plus grand festival rock du Royaume-Uni.

Publié dans Documentaires
vignette primes a venir
vignette week end tv
© 2004-2022 Les coulisses de la télévision - Jean-Marc VERDREL