« Patrick Swayze : Acteur et danseur par passion » dimanche 10 juillet surn ARTE

Mis en ligne par samedi 9 juillet 2022 605
« Patrick Swayze : Acteur et danseur par passion » dimanche 10 juillet surn ARTE

Cet émouvant portrait, diffusé dimanche 10 juillet à 22:40 sur ARTE, dévoile le tempérament fonceur, fragile et attachant du sex-symbol de Dirty Dancing, mort en 2009.

Dans son Texas natal, sa pratique de la danse classique suscite des sarcasmes auxquels le jeune Patrick Swayze réplique à coups de poing.

Élevé à la dure par sa mère, chorégraphe inflexible, et par son cow-boy de père, le jeune homme veut contenter ses deux parents, et devenir à la fois un danseur et un athlète accompli. Ce désir de reconnaissance l’incitera à se dépasser sa vie durant.

Après un accident, il abandonne le foot et met son énergie débordante dans la danse. Lors d’un spectacle, il s’éprend de la gracieuse Lisa Niemi, qui devient sa compagne. Après de multiples opérations du genou, il renonce à la danse mais pas aux exploits physiques. Le couple part à la conquête de Hollywood. Dès Skatetown, une bluette à rollers, l’acteur éblouit par un cocktail sexy de virilité et de grâce.

Mais Patrick Swayze, qui craint qu’on fasse de lui une star jetable, refuse un joli contrat. Il souffrira toujours de ne pas être pris au sérieux. La série The Renegades, puis le prestigieux Outsiders, dirigé par le maître Coppola, concentré de rivalités et de testostérone avec tous les jeunes loups du moment, de Matt Dillon à Tom Cruise, relancent sa carrière.

Montagnes russes

Sur le tournage de Dirty Dancing, Patrick réussit à mettre en confiance sa partenaire Jennifer Grey, agacée au départ par ce "mâle dominant". Avec cette romance un rien lascive, sa renommée atteint des proportions délirantes. Son art du collé-serré, ses pectoraux et son inaltérable coupe mulet embrasent le public féminin. Selon la légende, ce n’est pas ce film culte mais un regard bleu embué, lors d’une interview où il évoque la mort de son père, qui a fait exploser sa popularité. Une fois de plus, le mélange de vulnérabilité et de force fait mouche.

Réalisé dix ans après sa mort, ce portrait, riche en archives, remonte le fil d’une filmographie à succès (Ghost, Point Break où il effectue lui-même les cascades, Extravagances…) et d’une vie en montagnes russes marquée par des troubles bipolaires. Son agent, son assistante, son frère et ses nombreux partenaires à l’écran brossent avec affection le portrait d’un homme combatif et attachant.

Le film s’appuie aussi sur un émouvant entretien accordé par son épouse Lisa, indéfectible soutien dans les mauvaises passes, face à l’alcoolisme et à la maladie notamment.

vignette primes a venir
vignette week end tv
© 2004-2022 Les coulisses de la télévision - Jean-Marc VERDREL