« La ruée vers la mer : nos océans surexploités » mardi 26 juillet sur ARTE (vidéo)

Mis en ligne par dimanche 24 juillet 2022 491
« La ruée vers la mer : nos océans surexploités » mardi 26 juillet sur ARTE (vidéo)

Les ressources que renferment les mers du globe sont convoitées par de nouveaux secteurs de l’industrie. Une perspective inquiétante pour la préservation des écosystèmes marins. Un document inédit à découvrir sur ARTE mardi 26 juillet à 20:50.

À bord d’un navire de recherche, des scientifiques européens quittent le port de San Diego, en Californie. Pendant cinq semaines, dans le sillage d’un bateau de la compagnie minière belge GSR, ils vont recueillir des données sur les conséquences d’une collecte expérimentale menée à 4 500 mètres de profondeur par Patania II, un robot de 35 tonnes. Sa mission ? Ramener à la surface des nodules polymétalliques recueillis dans les sédiments du sol océanique.

Déposées depuis des millions d’années, ces concrétions se composent d’oxydes de cuivre, de manganèse, de cobalt et de nickel, des ressources précieuses à l’heure de la transition énergétique. Si elle n’est pas encore autorisée par l’Autorité internationale des fonds marins, l’exploitation minière en eaux profondes suscite de grands espoirs dans l’industrie.

Au Cap-Vert, l’ONG environnementale Lantuna se mobilise, elle, contre un autre désastre en cours. Ramassé par camions entiers, le sable fait l’objet d’un discret commerce. Indispensable à la fabrication du béton, le matériau est convoité aux quatre coins du monde par les entreprises du BTP. Un drame pour les écosystèmes côtiers capverdiens, dont une espèce protégée de tortue fait déjà les frais : ces dernières ne peuvent plus pondre sur les plages de l’archipel car là ne subsistent plus que cailloux et galets…

Vache à lait

Les mers sont en danger. Alors qu’elles couvrent plus de 71 % de la surface de la planète, produisent la moitié de notre oxygène et absorbent d’énormes quantités de CO2, sont-elles en passe de devenir la vache à lait de notre insatiable besoin de ressources ? Souillées par la pollution plastique et vidées de leur faune par la pêche industrielle, elles attirent maintenant la convoitise de l’industrie minière et du secteur de la construction.

Des côtes du Pacifique à celles de l’Atlantique, Michael Stocks pointe les nouvelles menaces qui pèsent sur la survie de nos océans, en donnant la parole à des scientifiques et à des bénévoles engagés dans la préservation des écosystèmes marins, parmi lesquels la petite-fille du commandant Cousteau.

Publié dans Documentaires
vignette primes a venir
vignette week end tv
© 2004-2022 Les coulisses de la télévision - Jean-Marc VERDREL