Soirée continue « Pornographie: jeunesse en danger » mercredi 9 octobre sur France 2

Mis en ligne par mardi 17 septembre 2019 2719
Soirée continue « Pornographie: jeunesse en danger » mercredi 9 octobre sur France 2

France Télévisions s’est emparé ces dernières années de sujets de société souvent tabous, avec comme objectif de sensibiliser et d’éclairer un large public, tout en posant des questions fondamentales pouvant faire bouger les lignes. Dans la droite ligne de cette politique éditoriale, France 2 proposera une grande soirée inédite mercredi 9 octobre 2019 à partir de 21:05 qui aura pour thème : « Pornographie: jeunesse en danger ».

La soirée débutera à 21:05 avec la diffusion du téléfilm “Connexion intime”, primé au Festival de la fiction TV de La Rochelle 2019 (meilleure interprétation féminine ex-aequo pour Luna Carpiaux), sera suivi du documentaire Pornographie : un jeu d’enfant, puis d’un débat présenté par Julian Bugier sur le thème « Pornographie : jeunesse en danger ».

Pour relayer cette soirée d’utilité publique et la mise en lumière de ce fléau, plusieurs magazines et éditions de France 2 et des antennes du Groupe (France 3, France 5, franceinfo…) traiteront de cette question encore trop taboue. Des contenus spécifiques à visée pédagogique seront proposés par France Tv éducation. Un important dispositif numérique accompagnera également cette programmation événementielle et de débat de société essentiel.

21:05 Fiction Connexion intime (déconseillé aux moins de 12 ans)

Chloé, 15 ans, nouvelle venue au lycée, noue une amitié intense avec Luna, une fille charismatique et affranchie qui l’aide à s’intégrer rapidement. Chloé rencontre aussi Félix, l’ex de Luna, un bad boy à la beauté angélique, addict au porno, dont elle tombe amoureuse. Un triangle amical et amoureux se met alors en place, Luna devenant le mentor sentimental de son amie. Ainsi, quand Félix demande une fellation à Chloé à peine leur premier baiser échangé, Luna explique à son amie que c’est la nouvelle norme. La jeune fille se soumet à l’exercice, une première pour elle, mais peu satisfaite de cette relation sexuelle à sens unique, Chloé propose à son amoureux de passer une nuit ensemble pour créer une vraie intimité. Bien qu'il ait des sentiments pour elle, la dépendance de Félix au porno le rend difficile à exciter : coucher avec Chloé est une épreuve... qui tourne au fiasco. Cherchant une stimulation qui lui permettrait d’ "assurer", il tente plus tard d’entraîner Chloé dans un plan à trois avec Luna. La jeune fille, bouleversée, refuse et rompt avec eux. Cherchant à se réconcilier avec son amie, Luna stigmatise publiquement l’impuissance de Félix en présence de Chloé, qui enfonce le clou. Humilié, Félix se venge en postant sur les réseaux sociaux une vidéo de Chloé en train de lui faire une fellation. Jusqu'où ira la spirale de violence qui s'est enclenchée ?

22:50 Documentaire « Pornographie : un jeu d'enfant »

En France, c’est en moyenne à l’âge de 10 ans qu’un enfant est confronté pour la première fois à la pornographie en ligne, sans le moindre filtre. Les conséquences psychologiques et affectives de cette exposition sont dramatiques, les spécialistes parlent de « viol psychique ». A travers les témoignages d’adolescents et de jeunes adultes d’une authenticité rare, ce documentaire décrypte un phénomène nouveau qui prolifère sur la toile, en dehors de tout cadre légal.

Anne-Marie Avouac propose un film sensible, à la mise en scène cinématographique. La force des témoignages de Leila (10 ans), ou encore de Valentine ou Dino (15 ans) nous invite à une prise de conscience face à un danger sous-estimé. Le gynécologue Israël Nisand nous interpelle : « Moi je dis qu’une société qui laisse ses enfants en stabulation libre devant ces images-là, sans les accompagner d’une parole des adultes, c’est une véritable barbarie ».

23:35 Débat "Pornographie: Jeunesse en danger"

Après la diffusion de "Connexion intime", France 2 propose une nouvelle soirée continue animée par Julian Bugier.

Aujourd’hui il suffit d’un clic pour avoir accès gratuitement à un contenu pornographique, alors que la loi l’interdit aux moins de 18 ans. Qu’ils tombent dessus par hasard ou qu’ils en regardent volontairement, les enfants sont exposés de plus en plus jeunes à des images pornographiques. Selon de récentes études (Opinionway 2018 et Ipsos 2018), 62 % des jeunes adultes déclarent avoir vu leurs premières images porno avant 15 ans, dont 11 % avant l’âge de 11 ans. Un cinquième des jeunes de 14 à 24 ans affirme regarder au moins une fois par semaine du porno et 9 % des 14-17 ans regardent ces images une ou plusieurs fois par jour. Des images qui peuvent être violentes et/ou choquantes et qui peuvent susciter un réel malaise.

Alors à partir de quel âge et de quelle manière faut-il parler avec nos enfants des vidéos pornographiques sur lesquelles ils peuvent tomber ? Comment réagir lorsqu’ils y ont déjà été exposés ? Et comment les accompagner dans leur découverte de la sexualité ?
Si l’on sait aujourd’hui que la plupart des adolescents « consomment » du porno, quelles en sont les conséquences sur leur vie sexuelle et amoureuse ? Le porno a-t-il créé de nouveaux comportements, de nouvelles normes sexuelles ?

Julian Bugier donnera la parole à des jeunes qui témoigneront de leur rapport à la pornographie. Il accueillera aussi à des médecins, psychothérapeutes et professionnels de l’enfance qui alertent sur les dangers de l’exposition précoce à la pornographie et demandent aux pouvoirs publics de réagir face à l’accès de plus en plus banalisé à ces images illégales.